[FIC] La Renaissance Ratée de Crisis [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] La Renaissance Ratée de Crisis [Terminé]

Message  Maxime Moulin le Mar 31 Mar - 23:15

1 Avril 2015

Etats Unis; New Raccoon City; Jack's Bar

Un soir d'orage, un tintamarre régnait dans le bar et les choppes de bières volaient dans tous les sens. L'alcool coulait à foison et le barman se planquait de temps à autre pour éviter les projectiles.
Il y avait du monde ce soir là, c'étaient les derniers rescapés de Crisis.
Ceux qui ne s'étaient pas barrés ou n'avaient pas rejoint Néo Crisis après la mort de Samantha Clean.
A leur tête se trouvait Packie, la quarantaine avec une calvitie naissante sur le devant, les cheveux bruns-gris. Il possédait un petit bouc et ses cheveux restants étaient en pétard.
C'était le plus sobre du tas et à un moment donné je le vis du coin où j'étais, monter sur le comptoir en manquant de trébucher sur le tabouret. Il prit ses grands airs et annonça à haute voix :

"Ce soir; Crisis renaîtra de ses cendres !
- Poil ! Cria un autre."

Ses joyeux camarades se prirent par la main et commencèrent à chanter Une Souris Verte en sifflotant.
C'est le moment que je choisis pour sauver la fête en entrant dans le bar armé de mon plus fidèle Revolver Hunter (Photo) que mes parents m'avaient récemment offerts pour noël. Mais bon je ne savais pas vraiment m'en servir, c'était surtout pour la frime.

"Alors les ploucs, vous voulez tâter de mon gros flingue ?
- Hé pédé ! Balança un des mecs.
- Qui es tu jeune homme ? Demanda le chef.
- Je suis....
- Un gros con ! Cria l'autre mec à nouveau.
- Ta gueule Robert !"

Je pointai alors mon arme sur l'autre bonhomme debout sur le comptoir et tira.
Le mec fut propulsé en arrière et s'écrasa comme une merde sur le planché qui menaça de casser sous le choc.
Les autres me regardèrent ahuries.

"Hé bein jolie coup de fusil fiston !
- C'est tout ce que vous avez à dire après que j'ai tué votre chef ?
- Pomme... Voila je voulais aussi dire ça."

Je fus assez étonné de leur réaction et je m'en allai tranquillement.
Une fois dehors je fis quelques pas et sorti un détonateur de ma poche.

"Ouais bon au cas où quand même."

Je partis me planquer dans une ruelle et j'appuyai sur le bouton.
BOOM !!!!!!!!!!!!!! Fit le bar et "youpie" firent les cadavres calcinées en volant, je reçus même un doigt sur ma chaussure.
Vous vous dites que c'était un peu abusé, mais je voulais être sur que Crisis ne se relève pas d'aussi tôt.
Et surtout je voulais être sur que Holt allait m'offrir les 50 000 euros qu'il m'a promis si je faisais ça.
Je reçus un ce moment là un appel de Léon.

"Hé Léon !
- Ouais je viens de sortir de l’hôpital après ma dernière mission, on va boire un coup au Jack's Bar ?
- Ouais non, c'est dommage, il vient juste de fermer ses portes, peut être une autre fois, salut."

Je raccrochais et partis avant l'arriver des pompiers et de la police sans laisser de témoins derrière moi.
avatar
Maxime Moulin
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 231
Réputation : 1
Date d'inscription : 11/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum