Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Lun 15 Juin - 22:24

Découverte du Script

3 Septembre 2015

Etats Unis; New Raccoon City; Base Avengers

Les Avengers étaient tous là pour le déménagement, ils étaient donc entrain d'amener toutes les affaires qu'il y avait au Manoir Avengers et qui avaient survécus l'attaque.
Là Baptiste tenait entre ses mains les affaires du défunt Maxime, Léon l'aidait un peu pour la tache.
Tandis que les autres s'occupaient d'autres affaires en arrière plan.
Là ils étaient dans les dortoirs pour être plus exacte.
C'est alors que Léon sortit quelque chose du carton.
C'était une pochette contenant des feuilles imprimés avec marqué sur la pochette en titre Rêve d'Adolescent 3 Le Chapitre Final.

Léon : Tiens c'est quoi ce truc ?

Baptiste : Maxime m'avait dit qu'il avait écrit deux histoires, Rêve d'Adolescent 1 & 2 qui furent ensuite adaptés au cinéma, le deuxième est d'ailleurs sorti le mois dernier. Mais on dirait qu'il en avait écrit une avant sa mort.

Léon : En tout cas vu le titre, sa semble être un truc de merde, je te le laisse, prend le et lit le, tu me diras ce que tu en pense, moi j'amène tout ça là bas pour le ranger.

Baptiste : D'accord.

Il lui passa le carton avant de prendre le Script pour pouvoir le lire.
Pour faire ça, il alla s’asseoir dans un coin tranquille.


Ah je suis content le deuxième film adapté de mes œuvres vient de sortir, i lest temps de faire la suite même si je ne me rappel déjà pas les autres, je sais juste que Max, moi, meurt à la fin.
Pas grave, on centrera sur Stive.
On va dire que depuis la dernière fois i la fait sa vie avec Jeremy, qu'ils se sont mariés et ont fait deux enfants, Jerive et Stemy, Jerive étant le plus âgé car il a 12 ans contrairement à son jeune frère qui en a 10.
Allez c'est parti mon kiki pour ce dernier volet de ma part !

Baptiste aimait déjà la préface, il se lança alors dans cette longue lecture qui allait défier la logique.


Dernière édition par Baptiste Sixte le Mer 24 Juin - 14:47, édité 2 fois
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Mar 16 Juin - 20:54

Dure Matinée

Ouais bon alors je vais sortir une date, un futur proche.

15 Septembre 2015

Et le lieu, o na cas dire qu'il est chez lui. Où plutôt dans la maison qu'il a acheté pour vivre avec Jeremy.

Etats Unis; Détroit; Maison People

La Maison en question possédait deux étages et c'est la même que dans le début d'Heavy Rain, le jeu.
Il était dans son lit, en caleçon à pioncer tranquillement.
C'était un petit matin ensoleillé mais doux.
Il se réveilla finalement en étirant ses bars vers le ciel et en baillant très fort.
Il mastiqua un peu l'air dans sa bouche et se leva du lit pour encore une fois étirer les membres de son corps, puis il nous fit 10 pompes, 3 abdos ainsi qu'un étirement.
Vue que la porte n'était point fermé, il vit son chien, un Berger australien, arriver.
C'est trop nul si je ressors exactement la vérité.
Non c'est un Tigre du Bengale qui arrive en se léchant les babines.
Stive était content de voir son animal de compagnie.

Stive : Shere Khan, viens voir ton maître !

Le gros félin rugit avant de bondir vers Stive, ce dernier esquiva et l'animal traversa la vitre derrière pour se retrouver sur le balcon et il passa par la même occasion par dessus la balustrade pour se retrouver dans le jardin en contrebas.
Il s'approche justement de la balustrade en marchant sur les morceaux de verre, ce qui le fit saigner des pieds.
Il regarda en bas pour voir son animal lui faire un fuck avant de se barrer chez les voisins.

Stive : Non mais reviens, c'était pour déconner !

Déçu, il se retourna mais glissa alors sur la marre de sang jusqu'au couloir.
Il se releva alors et remarqua un papier sur lui qui était miraculeusement pas taché.
C'était Jeremy qui avait écrit dessus.

Mémo : J'te quitte.

Non, ça je vais garder pour plus tard.

Mémo : Je suis parti au club de strip teas avec les enfants, faudra penser à acheter le cadeau pour l'anniversaire de Jerive.

Il sourit en voyant ça et mangea le morceau de papier avant de se tourner vers Sherlock, le Perroquet alcoolique dans sa cage et qui chantait.

Sherlock : Sarah Kyrine.... C'est la.... Coupable !!!! Fils de pute !!! Lalalalalalalalalallalallalalalallaalhygrtgtvfggt...

Il fit alors un coma éthylique et tomba donc de son perchoir.
Stive quand à lui se rendit dans la salle de bain car avant de descendre au rez de chaussé, il devait se raser, non s'habiller c'est pas essentiel chez Stive.
Une fois dans la bonne pièce, il prit la rasoir électrique et se regarda dans la glace, il avait un petit poil sur le menton, il devait le raser.
Il alluma l'appareil qui prit vie.

Rasoir : Exterminer tous les humains !

Stive : Oh putain !

Il se barre en courant hors de la pièce et referma la porte avant de la barricader avec un meuble.
Il entendit le rasoir continuer à parler de l'autre coté et taper contre la porte.

Rasoir : Les humains doivent tous mourir !

Stive : Il est vivant, il est vivant !

Tranquillement, notre héros partit descendre les escaliers en laissant toujours une traînée de sang derrière lui.
Une fois en bas, il alla s'asseoir sur le canapé pour regarder la TV.
Il prit ensuite la télécommande et appuya sur le gros bouton rogue.
La télévision explosa et le canapé fut soufflé en arrière avec le mec assit dessus.
Malgré, il réagit normal.

Stive : Bon bah faudra que j'en rachète une.
Il se releva ensuite et partit dans salle de travail où l'attendait une feuille blanche.
En effet notre petit Stivy était maintenant achitecte et là il devait faire le plan d'une maison.
Il s’asseoir donc et appuya sur R2 pour voir ses pensées.

Stive (Pensée) : Ah c'est vrais que je dois faire ce plan. Le plan attendra plus tard, je peux m'amuser. Je dois le terminer, le plus tôt sera le mieux. Ça attendra demain, j'ai besoin de me détendre. Allez c'est parti pour dessiner.

Il se mit alors à faire son travail pendant de longues et sérieuses minutes.
Au final son travail était fait et il était heureux.
Il allait le présenter demain à son patron mais donc pour le moment il pouvait se reposer.
Attendez je reprend mon calme, je suis mort de rire.
Il partit donc à nouveau dans le salon et entendit le véhicule de on mari arriver.
Il se rendit à l'entré et le vit arriver avec les deux garçons.
Bon par contre ils se figèrent en voyant Stive qui était tout pale et qui avait laissé une traînée de sang tout le long de son parcours.

Stive : Ben quoi ?

Il tomba alors dans les pommes sans crier gare.
Bon je suis content le premier chapitre est bouclé, mais le prie reste à venir.


Dernière édition par Baptiste Sixte le Lun 22 Juin - 1:40, édité 1 fois
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Sulfura W./Angel C. le Mar 16 Juin - 21:17

j'adore

Sulfura W./Angel C.
Anciers
Anciers

Messages : 364
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Mar 16 Juin - 23:30

Jerive !

Détroit; Centre Commercial

Stive, Jeremy et leur enfants étaient tous au centre commercial pour aller chercher un cadeau à Jerive, car si vous avez déjà oublié le précédent chapitre, bein allez le lire, bon bref c'est son annif.
Ils s'arrêtèrent devant une boutique de chaussure.
Nan c'est trop bidon.
De vêtement ? Non plus.
De jeux vidéo, voila là c'est bien.

Jeremy : Reste ici avec Jerive, je vais avec Stemy, chercher son cadeau.

Stive : Non, JE vais le faire, car je vais je !

Je sais même pas pourquoi j'ai marqué cette phrase, ça veut rien dire.

Stive : D'accord, on attendra votre retour.

Et il les vit partir dans le magasin.
Sauf que le problème c'est que 10 secondes plus tard, Jerive était déjà parti se promener tranquille.
Stive sortit alors une Masterball de son sac et la lança sur son fils.
Mais la capture échoua.

Stive : Faut lui faire baisser un peu les PV !

Il s'approcha de lui pour lui foutre un coup de baseball, mais c'est alors que son fils pointa du doigt un Clown non loin de là.
Derrière ce dernier se trouvaient des ballons de différentes couleurs à acheter.

Jerive : Papa, papa ! Je veux un ballon !

Stive : Et le s'il te plait, c'est ma main dans ta gueule p'tit con !?

Jerive : S'il te plait.

Stive : Bah voila fallait le dire gentiment mon ange.

Stive s'approcha du clown pour lui parler.

Stive : Je voudrais un ballon.

Jerive : Tous !

Stive : Tous !

Clown : Ça fera 30 balles, connard.

Notre héros lui fracassa le crane avec un coup de batte, la lâcha puis prit tous les ballons dans sa main.
Il les donna au p'tit con, mais malheureusement se dernier s'envola à cause des ballons comme une Montgolfier.
Jerive prit peur en se retrouva suspendu dans le vide.
Car oui nos persos étaient à l'étage du centre, sauf que Jason se retrouva au dessus du sot du rez de chaussé, à 30 mètres.

Stive : Jerive ! Jerive ! JERIVE !!! Jerive ! Je....

Jason : Mais papa, aide moi !!!

Stive : Jerive, j'arrive !

People sortit un fusil sniper, Springfiel, de son dos et visa son fils dans les airs.
Il allait éclaté les ballons un par un pour le libérer, ouais je sais il est con.
Il tira mais ce n'est pas un ballon qui explosa, mais une tête.
Toutes les personnes dans le centre se stoppèrent pour voir la scène tragique de produire et le cadavre tombé en contrebas.
Et tout le monde se fit à continuer ses petites activités comme si de rien n'était.
A ce moment là arrivèrent Jeremy et Stemy avec le cadeau pour Jerive.

Jeremy : Oh putain, tu aurais dû voir le monde qu'il y avait. Eu Stive, où est Jerive ?

Stive : Il est parti chez sa grand mère.

Jeremy : Mais sa grand mère habite à Paris.

Stive : Oh il sait se débrouiller seul pour voyager. Allons y.

Et Stive les entraîna avec lui vers la sortie la plus proche.
Sauf que les nouvelles de la mort du petit garçon se répandit et se fut un triste jour pour la famille People.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Sulfura W./Angel C. le Mar 16 Juin - 23:35

super magnifique j'adore

Sulfura W./Angel C.
Anciers
Anciers

Messages : 364
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Mer 17 Juin - 0:17

Agent 47

19 Juillet 2015

France; Strasbourg; Casino

Le très célèbre Hitman était posté près de l'entré du Casino, déguisé en vigile.
Il avait volé la tenue à un mec qu'il avait tranquillisé comme d'hab et là il attendait que sa cible sorte.
C'était un certain Freug, bossant pour Wesker.
D'après ses infos, les deux étaient pour interroger un certain Maxime Moulin mais bon l'Agence ne lui avait pas demandé de sauvé l'ado.
Il vit alors la bonne personne quitter les lieux en courant, complètement apeuré.
47 s'approcha de lui d'aussi vite qu'il le peu en essayant d'être discret malgré sa tête de gros dur.
Mais soudainement, une boule de feu toucha la cible, la tuant ainsi que d'autres personnes à proximité.
Malheureusement la foule se mit à courir dans tous les sens et il était impossible de savoir qui avait tiré.
Nos tueur n'eut d'autre choix que de sortir ses deux Silverballers avec silencieux et de tirer dans le tas en espérant avoir une meilleur vue.
Ça ne marcha pas et il perdit beaucoup de point à son score.
Diana le contacta.

Diana (Oreillette) : 47, arrêtez vos conneries et rentrez tout de suite !

47 : Diana, qui a tiré cette boule de feu ? Et comment est ce possible ?

Diana : Votre mission était de tuer la cible, elle est morte, rentrez tout de suite avant que la Police n'arrive.

Notre bon assassin dû s’exécuter car il 'avait pas vraiment le choix, même si la question lui resta dans l'esprit.

14 Février 2015

Bischheim; Immeuble Moulin

Quelques mois plus tard mais avant enfaîte.
47 était posté sur un immeuble, entrain de surveiller l'appartement de la famille Moulin dans l'immeuble en face de lui.
Il était entrain de regarder grâce à son fusil sniper, un Walther WA 2000 (Image), la chambre de Maxime Moulin et vit se dernier en sortir pour aller autre part.
La cible était Erza Josse qui était maintenant seule dans la chambre.
Malheureusement, elle était couché sur le lit et donc hors champ.
Mais ce que notre agent s'attendait pas, c'est qu'un drôle de type arriva à son tour dans la chambre avec un gun.
C'était le Fameux Bob Lennon (Photo), très connu sur internet.
Il braqua le gun sur la pauvre femme et lui tira dessus une fois avant de prendre la poudre d'escampette par la fenêtre de Max.
Ça énerva 47 qui détestait qu'on lui pique des cibles.
Par contre ce qu'il vit ensuite était étonnant.
Bob en touchant le sol, créa un champ protecteur de feu qui amorti sa chute.
Il se releva alors sans problème et alla sur la route principale, le trottoir plus précisément et commença à marcher avec un air innocent.
Mais notre petit 47 le suivit et décida alors de faire feu.
Aussitôt que la balle fut à quelques centimètre du cou de Bob, un mur de flammes la stoppa net et notre Pyrobarbare contre-attaqua et envoya une boule de feu sur l'assassin qui sauta en arrière pour éviter le coup.
Nul doute, notre tireur connecta ses neurones et se rappela du tueur de Freug et ce rendit compte que c'était aussi Bob Lennon ce jour là.
Ce qui était dommage par contre c'est que cette personne en avait profité pour fuir et comme la dernière fois Diana lui demanda de se retirer.
Ça l'énervait de plus en plus.

16 Juillet 2015

Italie; Milan; Hotel Miratoni

Encore quelques mois plus tard, ouais je sais vous devez un peu vous perdre au niveau du temps mais rassurez vous, c'est normal.
Là 47 était entrain de dormir tranquillement dans une de ses nombreuses planques dans le monde, là une chambre d’hôtel à Milan qu'il avait loué sous le nom d'Antoine Daniel.
Il se réveilla avec une tronche qui voulait dire qu'il avait mal dormi.
Enfin dernièrement il se mettait à faire des cauchemars impliquant le Pyrobarbare et il ne savait pas pourquoi il les faisait.
Mais ce qui était sur, c'est que ce n'était pas bon du tout.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Mer 17 Juin - 11:54

Mauvais Père

15 Octobre 2015

France; Bischheim; Ecole de la République

Stive était dans sa voiture qui était garé sur la parking de l'école où étudié son fils, Stemy, le seul qui lui restait.
Il avait divorcé de Jeremy, Stive avait la garde du garçon la semaine et Jeje le week end.
Et donc là les cours, si on peut appeler ça des cours, étaient fini et il attendait l'arrivé de son fils.
Il pleuvait, le ciel était gris et sombre, malgré qu'on était le Samedi Matin.
Et notre pauvre Stivy était triste, d'avoir perdu son fils le mois dernier, et surtout d'apprendre qu'il n'était pas retenu pour jouer le rôle de DSK dans Panique au Sofitel.
Il entendit alors la portière arrière s’ouvrir et se refermer.
Il n'osa même pas regarder dans la glace car en se moment son dernier fils lui faisait le gueule pour avoir tué son frère même si c'était par accident.
Il appuya alors sur l'accélérateur et les voila parti pour conduire les routes de cette belle ville.
Sur le chemin, notre bon père tenta de parler à son fils.

Stive : Alors Stemy, tu as passé une bonne matinée à l'école ?

Enfant Inconnu : Mais vous êtes qui !? Vous n'êtes pas mon père !

Stive : Oh merde !

Stive freina d'un cou sec et le gamin qui n'avait pas attaché sa ceinture, traversa le pare-brise pour se croûter contre un lampadaire, mort bien sur.
Il avait l'art de tuer des gosses lui. ^^
Il recula alors sa voiture jusqu'à l'école et prit cette fois ci le bon puis reprit le chemin de la maison.
Il réajusta sur la route le rétro pour voir que ouais bein en effet Stemy lui faisait la gueule.

Stive : Stemy, comment s'est passé ta journée à l'école.

Stemy : Je ne veux pas en parler.

Stive : Encore cette chieuse de Madame Strolo, t'inquiète, j’ai truffé sa voiture de nitroglycérine.

Stemy : Mets un peu la radio.

Stive mit une musique à la radio, c'était Close to you de The Capenters. (Vidéo)
Une fois arrivé à la baraque, il gara la caisse sur l'allée et Stemy sortit direct pour aller à l'entré de la maison.
Stive ouvrit la porte ils entrèrent dans la demeure.
Aussitôt le môme se rendit au salon à droite, posa son sac, à coté du canapé, alluma la téloche et s'installa tranquillement pour regarder un bon vieux dessin animé.
Stive le regarda silencieusement puis regarda sa montre, il était déjà 18 heures, le temps passe vite dans cette FIC.
Il regarda alors sur le meuble à sa droite où se trouvait le courrier.
Il y avait une pub pour Lidl, le nouveau Charlie Hebdo mais en retard ainsi qu'une lettre.
Il l'ouvrit pour la lire.

Lettre : Au feu du bambou, je kidnapperais ton fils, et comme tu seras trop défoncer pour t'en rendre compte et que tu es un gros connard, tu vas t'en branler complètement.

Mr People reposa la lettre dans l'enveloppe sans prêter attention au message qu'il n'avait pas comprit.
Il retourna au salon et afficha ses pensées.

Pensées : Je devrais lui faire à manger, ou lui parler, ou lui faire faire ses devoirs. Non je vais éteindre la TV.

Il se foutu devant l'écran et éteignit manuellement la téloche, malheureusement le nouveau petit con la ralluma avec la télécommande. Alors le père rééteignit, le fils ralluma et ça continua pendant un long moment jusqu'à ce que Stive sorte son revolver magnum et braque son fils.

Stive : Tu pose cette télécommande ! Tout de suite !

Stemy : C'est pas juste ! Papa Jeje me laisse regarder la TV jusqu'à 1 heure du mat !

Stive : Vas dans ta chambre avant que je t'explose le crane !

Énervé, le gosse courut vers l'escalier et le monta pour se rendre ensuite dans sa chambre en claquant la porte.
Ensuite il sauta sur le lit pour bouder car il ne voulait plus voir son père.
Mais quelque minute plus tard, quelqu'un tapa violemment à la port,e le faisant sursauter.
Cette mystérieuse personne continua à essayer d'enfoncer la porte, laissant le pauvre Stemy angoissait sous sa couette.
La porte céda sous les coups violent et un homme portant un masque de hockey avec ayant une machette dans sa main droite sauta sur le lit et cria "Agabloudouboudou !"
Cette personne retira finalement son masque, c'était juste Stive qui faisait n'importe quoi comme à son habitude.
Ça n'arrangea pas sa situation avec son fils.

Stemy : Putain papa, dégage !

Stive : Rhhhoooo, si on ne peut plus rire !

Stemy jeta son père hors de la chambre et se dernier se rendit dans un bureau spécial il s'enferma.
En effet ici se trouvait de vieille affaire datant du mois dernier dont la dernière vidéo avant la mort de Jerive avec ce dernier dedans.
Notre mauvais père s'installa sur une chaise et lança la vielle cassette VHS comme on en faisait plus.
Dans la vidéo en question on voyait Stemy et Jerive s'amuser pour l'annif du garçon le jour de sa mort.
Maître Gims était là, il prit alors les mains du cadet et le regarda dans les yeux.

Gims : Est-ce que je t'aime !? J'sais pas si je t'aime !

Stive : Hé lâche mon fils !

Gims : J'étais prêt à graver ton image à l'encre noire sous mes paupières ! Afin de te voir, même dans un sommeil éternel !

Jerive : Au secours papa !

Stiva arriva à ce moment là avec son fusil de chasse et le donna à Stemy.

Stive : Alors là tu vise le Noir et tu tire.

Le fils tira alors sur la Maître qui se prit une cartouche dans le bide.

Gims : Je n'ai jamais autant souffert !

Puis il mourut.

Stive : Bravo fiston !

Stemy : Je... Je l'ai tué....

Jeremy : A table !

La vidéo s'arrêta là.
Et Stive dans le présent en avait profité pour fumer de la Beuze et il était complètement à l'Ouest.
Quand il reprit ses esprits, il était au milieu d’une route et il faisait nuit.
Un camion arriva dans sa direction et malheureusement il n'appuya pas sur O a temps et se fit percuter.
C'était ballot.


Dernière édition par Baptiste Sixte le Lun 22 Juin - 1:44, édité 8 fois
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Lucy Dodgera le Mer 17 Juin - 17:11

Certain passage du chap 1 et 2 me rappelle heavy rain^^
avatar
Lucy Dodgera
Modérateurs
Modérateurs

Messages : 123
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Gilbert Montagné le Mer 17 Juin - 17:18

Bein c'est fait exprès, c'est même dit ^^
avatar
Gilbert Montagné
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 933
Réputation : 3
Date d'inscription : 18/08/2014
Age : 20
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Ven 19 Juin - 13:13

Disparition

16 Octobre 2015

France; Bischheim; Parc Wodli

Jeremy ne voulait visiblement pas de son enfant ce week end.
Vue que Stive continuait à se le trimbaler et là il était 17H30.
Ils étaient assit sur un banc à se dévisager un peu mais finalement le fiston à son papa le regarda avec une mine un peu tristounette.

Stemy : Désoler pour hier, je ne pensais pas tout ce que j'ai pus dire.

Stive : Oh ça veut dire que j'ai emmené mon flingue pour rien.

Stemy : Tu voulais me tuer !?

Stive : Mais non !!!! Tu pose trop de questions.

Il soupira et regarda les nuages tandis que Stive se levait pour aller se promener dans l'aire de jeux.
Il s'arrêta devant la balançoire et se tourna vers son petit con.

Stive : Hé Stemy, on pourrait faire de la balançoire, je me met dessus et tu pousse ?

Stemy : On pourrait faire l'inverse ?

Stive : Ouais d'accord, met toi en position.

Le petit garçon alla s'asseoir sur la balançoire et fit signe de la tête à son père qu'il était bien assit et que c'était bon.
Le Padre cracha donc dans ses mains et recula alors pour prendre de l'élan.
Il s'élança alors en avant et poussa la balançoire devant lui avec une force intense.
Le truc fit alors 1000 tours sur lui même en quelques secondes, créant un champ électrique faisant disparaître le tout comme par magie.
C'était comme si la balançoire s'était téléporté ailleurs, en emportant Stemy avec.
Mais Stive s'en branlait et retourna au banc et sortit un peu de Beuze pour aller planer un peu.
J'adore cette histoire, c'est du n'importe quoi, on dirait du Sarah Kyrine mais fait exprès.

Stive se retrouva quelque heures plus tard sur la même que l'autre chapitre mais sans le camion, il remarqua alors une chose, Stemy n'était pas avec lui.
Il commença à prendre peur et regarda aux alentours pour le chercher.

Stive : Stemy ! Stemy ! STEMY !!! Stemy ! Stemy !

Voisin : TA GUEULE !!!

Stive alla donc à pied et grâce à son sixième sens.... Oui c'est nul, mais c'est pas moi c'est Sarah !
Bon bref, il arriva au Parc qui était vide, bon il l'était déjà avant, mais là c'est pire, il faisait nuit.
Il chercha alors partout et se rendit compte que la balançoire avait disparu.
Oui il est lent à la compréhension.
Ne trouvant pas Stemy, il retourna à la maison, à pied oui toujours, heureusement que personne n'était de sortie.
Il arriva devant la porte et la défonça à coup d'épaule pour tomber nez à nez avec un Huissier de Justice qui était déjà là.

Huissier : Vous voilà monsieur People, savez vous que ça fait 7 ans que vous n'avez pas payer votre loyer ?

Stive : Fais pas chier !

Stivy prit une pelle à ses cotés et fracassa la gueule de l'officier ministériel avant de l'achever sur le sol.
Maintenant couvert de sang, il fouilla toutes les pièces sans rien trouver.
Il monta en haut mais toujours rien, sa chambre était vide.
Aucune trace de Stemy People.
Il alla donc se foutre dans un coin de la chambre du petit garçon pour chialer, il avait perdu sans deuxième fils, mais surtout le plus important il allait perdre sa maison à cause des factures et loyers non payées.
Et encore tout venait juste de commencer et ce n'était pas fini.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Ven 19 Juin - 17:34

Barack Obama

16 Novembre 2015

Strasbourg; Wessraven

47 avait une nouvelle mission d'un commanditaire inconnu comme d'hab, c'était ça de bosser à l'Agence.
Il devait éliminer un trafiquant de Kebab et Ex Président des Etats Unis, Barack Obama.
Ce dernier niché dans le bar de Wessraven où se trouvait aussi les membres de son gang de femmes, qui se nommaient les "Beautés", car c'étaient en effet des beautés fatales.
Elles avaient déjà tués Maxime Moulin donc faut pas leur chercher des noises.
Pour parvenir à sa cible, il devait se déguiser.
Et justement, il s'était vêtu d'une perruque brune aux longs cheveux, il portait aussi un décolleté avec des coussins dedans pour simuler les gros seins, il portait aussi une jupe.
Il était fin près pour y entrer.
Je ne vous dis pas il y cacher ses deux flingues portes bonheurs.
En tout cas la porte du bar s'ouvrit et toutes les femmes se tournèrent vers cette drôle de dame avec une pomme d’Adam et des baloches qui entra dans cet endroit.
C'était notre 47 qui avait aussi préparé sa voix pour faire un peu plus féminin car d'habitude il a une putain de voix grave.
La Barwoman alla le voir pour lui parler.

Barwoman : Alors belle brune, que viens tu faire ici ?

47 : Je viens voir monsieur Obama.

Barwoman : Ne t'en fais pas, Barack aime les travelos, d’ailleurs nous sommes toutes des hommes en faites donc tu peux te sentir sereine de ce coté là.

47 : Merci, je me sentais un peu mal à l'aise.

Barwoman : En tout cas, je vais aller le voir pour lui dire qu’un ravissante beauté l'attends.

Et elle partit au premier étage laissant notre assassin bien déguisé seul.
Celui ci en profita pour s’asseoir et sentit le regard amical des autres filles, son stratagème marchait, comme d’habitude en gros.
Finalement elle revint avec un grand sourire.

Barwoman : C'est bon il t'attends, et amuse toi bien.

47 : Merci.

Il partit à son tour au premier étage puis prit la porte avec marque "Barack Obama" et il vit ce dernier couchait sur son lit d'eau avec un slip léopard et un chapeau à plume et des lunettes de soleil.
Il gratta son entre jambe et souffla sur sa plume avant de faire signe de fermer la prote, ce que 47 fit.

Barack : Hé bah dis donc qu'est ce qu'on a là ? Allez viens me sucer ma belle.

47: C'est quoi ça là-bas ?

Barack se leva du lit et regarda ce qu'il pointait du doigt, c'était une statue de bite en granit, il continua à regarder cette merveille en parlant.

Barack : C'est mon Emigobvhhghhgglob Oward que j'ai gagné pour avoir jouer dans les 12 Travelos d'Astérix avec....

Notre tueur à gage en profita pour sortir sa corde à piano et s'approcher discrètement de sa cible qui lui tournait le dos.
Puis d'un geste sec il lui passa la corde au dessus de la tête et la lui serra contre sa gorge et commença à l'étrangler tel un vrais professionnel.
Après 1 minute de lutte, la victime céda, mission accompli.
Encore un bon boulot de fait.
D'un coup, le sol trembla car une explosion venait d'avoir lieu en contre bas et 47 entendit les femmes crier et à première vue à l'odeur et le crépitement au loin, flamber aussi, ça lui rappelait quelque chose.
Une autre explosion survint peu de temps après et souffla la porte de la chambre jusqu'à l'autre bout de la pièce.
Le très célèbre Pyrobarbare entra dans la pièce en s'exclament.

Bob : Je suis Bob Lennon, ah ah !

L'Homme Chiffe enleva sa perruque et la laissa tomber sur le sol, il grimaça ensuite.

Les Deux : Toi !

Le Chauve sauta sur Bob et l'agrippa par le col et prit sa voix de Dark Knight.

47 : Where are they !?

Oui je sais c'est débile, je repompe totalement le film mais bon.
Bob eut l'intelligence de lui poser sa main sur son crane chauve qui commença alors à cramer à cause de ses pouvoirs.
Son ennemi le lâcha à cause de la douleur et il put s'enfuir, il sauta par dessus la balustrade pour atterrir sur la table de billard en bas puis piqua un sprint vers la sortie en prenant sa radio.

Bob : Ouais bon les gars, c'est que ça put un peu la merde mais on a un gros problème, venez vite pour le "Nettoyage".

Il s'arrêta sur le trottoir et attendit le bon moment pour traverser.
Ce qu'il finit par faire mais au même moment, 47 qui était resté en haut, le surveillait avec l'un des ses pistolets par la fenêtre.
Il observa et tira une seule balle qui se logea dans un des poumons du mage qui commença à boiter en s'en alla dans une petite ruelle de la ville alsacienne.
A peu près au même moment arriva un SUV noir en bas du bar et 6 mercenaires armés de M4 et Franchi Spas 12 déboulèrent pour entrer en trombe dans le bâtiment.
Ce devait être les personnes à qui Bob avait parlé via sa radio.
Hitman attendit que tout le monde soit entrer, pour sortir par la fenêtre et faire une roulade à l’atterrissage.
Il se précipita alors vers la ruelle en évitant les véhicules ainsi que les passants qui se demandaient ce qui se passait ici.
Il vit alors une traînée de sang et la suivit, puis 6 mètres plus loin tomba sur Bob adossé contre une benne à odeur et commença à suffoquer à cause du sang qui entrait dans les poumons.

Bob : Le S.A.J.S... Le SAJS vaincra car nous avons un... coup d'avance sur vous.

Bob se marra et 47 s'énerva.

47 : Where are fucking they !?

Bob : Tu peux aller te faire....

Mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase car du sang coula de sa bouche et il rendit son dernier souffle.
Les sirènes de police et d'ambulance retentirent dans le fond, 47 dû alors se barrer.
Et même si il n'avait pas eut les réponses voulut, il avait tué sa cible mais surtout il savait que ses nouveaux ennemis étaient le SAJS.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Sulfura W./Angel C. le Ven 19 Juin - 22:07

super et j'ai vue que tu a mis l’ancien groupe de mon ex perso

Sulfura W./Angel C.
Anciers
Anciers

Messages : 364
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Ven 19 Juin - 22:12

Tu as des yeux je vois ^^
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Ven 19 Juin - 22:25

Au Poste

Strasbourg; Hotel de Police Neudorf

Midi et demi, 1 mois pile poil après la disparition de Stemy.
L'Agent Miguel Adriani était entrain de prendre la déposition de Stive People/Poppel concernant la disparition se son fils.
Ils étaient tous les deux assit à son bureau dans l'open space du premier étage.

Miguel : Pourquoi avez vous attendu 1 mois avant de nous signaler sa disparition ?

Stive : Oh j'avais des trucs plus important à faire avant, désoler.

Miguel : Bon comme vous n'avez aucune photo de votre garçon, décrivez le moi, je vais construire son portrait robot.

Stive lui balança tout ce qu'il savait et le flic lui montra ensuite le portrait robot du gamin (Image).

Miguel : C'est bien à ça qu'il ressemble ?

Stive : Ouais, c'est son portrait craché !

Miguel : Pouvez vous me dire ce qu'il portait le jour de sa disparition ?

Stive : Ouais ouais bien sur.... Il portait un sweat-shirt à capuche brun avec un petit bandeau rouge à l’œil gauche, il porte un short Batman avec la petite queue de renard qui dépasse à l'arrière, il portait des grosses chaussures de clown de 4 mètres de long. Et il avait une casquette sur la tête, en forme de crane.

Miguel : Hé bien avec une tenue pareil, on ne devrait pas avoir dû mal à le retrouver. Nous en avons fini avec vous, vous pouvez rentrer chez vous.

Stive : Est ce que vous pensez que c'est le Tueur aux Origamis qui a pu faire ça ?

Miguel : Qui ça ?

Stive : Laissez tomber, au revoir.

Le Père de Famille se leva de sa chaise et s'en alla, il descendit les escaliers pour arriver au hall où se trouvait Jeremy qui l'attendait pour l'accueillir avec des questions.

Jeremy : Comment est ce qu'il a bien pu disparaître !? C'est pourtant pas bien compliqué de surveiller un gosse Stive !? D'abord Jerive, maintenant Stemy !

Stive : Qui pète plus haut que mon cul, aura la montagne avant dimanche.

Jeremy : Et tu trouve encore le temps de plaisanter !?

Stive : Ce n'est pas de ma faute, la faute est à tout le monde.

Jeremy : Arrête avec tes phrases kitsch.

C'est alors qu'un Tyrannosaure défonça l'entré de l'Hotel de Police et bouffa du premier coup Jeremy People, le croquant à pleine bouche.
Stive en profita pour passer entre ses jambes pour ensuite de rendre à son véhicule.
Ceci fait, il s'en alla très loin de tout ce bordel.
Cherchez pas, j'ai pas d’explication pour le T-Rex mais pas grave.
On verra ça dans les prochains chapitres, ou pas.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Baptiste Sixte le Dim 21 Juin - 1:04

Paparazzi

17 Novembre 2015

Bischheim; Maison Stive People

Stive était assit sur la chaise de sa cuisine qui était dur, il n'y avait même pas de coussin.
Il était triste d'avoir perdu Jeremy, mais surtout de ne pas avoir pu lui foutre une allumette dans le fion avant qu'il crève.
Là il tentait dans sa main la lettre qu'i lavait reçu juste avant la disparition de son fils.
Il la relut pour se la remettre dans la tête.

Lettre : Au feu du bambou, je kidnapperais ton fils, et comme tu seras trop défoncer pour t'en rendre compte et que tu es un gros connard, tu vas t'en branler complètement. PS : N'oublie pas d'acheter une pizza, ton môme a la dalle.

Stive : Feu ? Bambou ? Fils ? Pizza !

Il se leva de sa chaise et se rendit à l'entré où il prit sa veste car il allait acheter une pizza.
Malheureusement il se rappelait que les journalistes rodaient en grand nombre devant la sortie pour lui poser des questions dés qu'il sortira.
Il pouvait aussi passer par le jardin du voisin pour les éviter.
Mais non, il décida d'affronter cette bande vautour tout seul car il est vaillant et fort notre Stivinouné adoré.
Il ouvrit la porte avec son fusil à canon scié et explosa la tête du premier journaleu venu avant se retrouver à court de munition.
Il fracassa alors le crane d'un autre avec son fusil, le pétant au passage puis continua son chemin en étant assaillant par tout les autres.

Journaliste 1 : Comment éprouvez vous la disparition de votre fils ?

Stive : J'ai bien aimé, franchement je recommande à tout le monde d'aller le voir.

Journaliste 2 : Ça va ?

Stive : Mais bien sur que non, vous êtes fous !

Journaliste 3 : Etes vous gai ?

Stive : Oui, et vous ?

Journaliste 4 : Que pensez vous du film Spy ?

Stive : C'est triste, mais je vous jure que je ferais tout pour le retrouver.

Tétonman arriva finalement à sa voiture et y entra avec précipitation tendit que les oiseaux aux alentours grattaient aux portières pour avoir plus de réponses.
Il soupira et entra la clé dans le contact et la tourna, quinze fois, pour faire démarrer le véhicule.
Il accéléra ensuite, percuta pas mal de monde et partit loin de sa maison.
Sur la route vers la pizzeria la plus proche, il commença à réfléchir, c'est très rare, aux récents événements.
Il parla bien sur à voix haute pour que tout le monde, personne, l'entende.

Stive : Ça me parait bizarre tous ces événements qui s’enchaînent, c'est comme une compsi... une comptis... une constip... une constipation ! Une Conspiration !

Fille : Vous êtes qui monsieur, il est où mon papa ?

Stive regarda dans la glace du milieu et vit derrière une jeune fille de 6 ans avec un nœud rose sur les cheveux.

Stive : Je ne suis là que pour te vouloir du bien.

Fille : Comme le vieux monsieur qui nous donne des bonbons à la sortie de l'école ?

Stive : Comme le vieux monsieur qui vous donne des... Attends quoi !?

Malheureusement il n'eut pas le temps d'avoir la réponse à sa question car un véhicule blindé s'arrêta 15 mètres devant lui sur la route et plusieurs hommes armés comme ceux vue par 47 deux chapitres avant en descendirent.
Ils se mirent alors à faire feu sur la voiture de Stive qui baissa sa tête pour ne pas se prendre les balles et qui fonça quand même dans le tas.
Les soldats se rendirent compte de la chose et s'écartèrent au dernier moment pour voir leur gros engin se faire percuter par un autre. celui de Stive fit alors un vol plané avant d'atterrir sur le balcon d'une maison et sur le dos.
L’airbag s'était enclenché et Stive n'avait rien eu, il laissa alors le truc se dégonfler et prit la parole.

Stive : Ça va bien derrière ?

Il regarda en arrière et vit que le petite fille s'était prit des balles et en était morte, quel dommage pour les pédophiles, sauf ceux nécrophiles.
Notre beau héros aux cheveux noirs détacha sa ceinture et défonça la portière à sa gauche en un coup de coude et put se dégager de là très rapidement.
Il savait que ses ennemis allaient revenir et finir le boulot, il devait se barrer d'ici et le plus vite possible.
Il se releva et regarda les alentours pour se rendre compte qu'il était sur le balcon du première étage d'une maison à 2 étages.
Il regarda en bas et vit l'autre véhicule assez amoché mais aucune trace des soldats bien armés, ça puait.
Il remarqua néanmoins une voiture de police garée non loin de là.
C'est à ce moment là qu'il entendit le cliquetis d'une arme dans son dos, il leva alors les mains en l'air doucement.

Muller : Police, c'est bien continuez comme ça te ne faites pas de sottise. Centrale ici Muller, j'ai arrêté type armé, j'en ais vu d'autres dans le coin mais je ne sais pas où ils sont passés, je suis à la...

C'est alors qu'il se stoppa net car il venait de se prendre une seringue anesthésiante dans le coup par le très célèbre agent 47.
Stive se retourna, intrigué par ce chauve ne costard, ce qui est logique.

Stive : T'es qui toi ?

Le sans cheveux le regarda avec son regard trop dark avant de remuer ses lèvres.
Mais vous saurez sa réponse dans le prochain chapitres.
avatar
Baptiste Sixte
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 326
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'Adolescent d'Outre Tombe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum