[FIC] The Panties Thief [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] The Panties Thief [Terminé]

Message  Ophelia Sarkissian le Sam 15 Aoû - 1:41

1 Octobre 2015

Etats Unis; Boston; King's Chapel

La belle Leadeuse Incontesté d'Hydra s'était mise à se promener en territoire ennemi pour faire de la promenade, se détendre un peu, oublier le stress du quotidien.
Elle était vêtue d'un tee shirt manche longue de AC/DC, un chapeau de cowboy avec des lunettes de soleil, d'une mini jupe et de santiags pour la classe.
Actuellement, elle venait de sortir de la vieille église (Image) pour arpenter les routes bondés de la capitale jusqu'à s'arrêta au niveau d'une ruelle.
En effet, elle avait reçu plus tôt un message d'un ami qui lui demandait de la retrouver là bas pour parler seul à seul, sans trop se poser de questions elle s'y rendit donc et une fois engouffré dans une sorte de cour intérieur, elle attendit et entendit une voix l'appeler par son vrais nom.
Elle se retourna pour faire face à un homme vêtu d'un manteau noir et dont les cheveux argentés masquaient une partie de son visage.
Elle ricana en le voyant et lui fit un petit salut de la main.

Ophelia : Alors Gin, que me vaut ta présence ici ?

Gin : Tu ne m’appelleras donc jamais par mon vrais nom ?

Ophelia : Pourquoi donc, il est tellement naze !

Gin : Je suis là pour prendre de tes nouvelles, en ce moment tu te fais beaucoup remarquer.

Ophelia : Ça rajoute du piment au jeu, et surtout ça assouvis mes envies de meurtres. Et puis j'ai un atout, Lucy Dodgera me tient au courant de ce que font les Avengers, ça me facilite la tache.

Gin : Très bien, mais essaye de ne pas te faire buter.

Vipère se retenait de rire car le coté tendre de Gin contrasté beaucoup avec sa gueule de psycho.

Ophelia : J'essayerais, et toi de ton coté, ça va ?

Gin : Ça va, j'ai pu en finir une bonne fois pour toute avec Sherry, il y a eu aussi des victimes collatérales....

Il esquissa un sourire.

Gin : Et nous tenons Gilbert Montagné entre nos mains pour des expérience....

Ophelia : Cool, ça me fait toujours un problème en moins sur ma route, sur ce je te laisse, je n'ai pas fini mon tour de la ville.

Gin : D'accord... Et si jamais un jour, il y a une place pour moi....

Malheureusement pour le tueur à sang froid, la belle femme aux cheveux verts s'était barré sans le laisse finir sa phrase, quelle malpolie celle là !
Elle sortit de la ruelle mais se heurta à un passant sans faire exprès, celui ci continua son chemin sans s'excuser.

Ophelia : Tocard !

Elle sentit alors comme si quelque chose lui manquait, elle fouilla ses poches, tout y était.
Elle sentit alors du froid au niveau de l'entre jambe et réalisa soudain quelque chose.
Ma culotte !
Elle ne l'avait plus.
Elle se tourna vers l'homme qui l'avait bousculé et le vit de l'autre coté de la route se barrer dans une autre ruelle.
Enragée, elle le suivit, manquant de se faire percuter en traversant comme une folle.
Et après quelque mètres dans la ruelle étroite, elle se retrouva devant une impasse.
Mais où est il parti !?
Elle regarda en hauteur et vit quel e mure faisait 5 mètres, il ne pouvait pas être parti par là.
Une voix la fit sortir de ses pensées.

??? : C'est ça que vous cherchez ?

Elle se retourna et vit une personne dans un étrange costume (Photo) faire tournoyer sa culotte avec son index de la main gauche.
Elle avait déjà entendu parler de ce type, c'était le Panties Thief, ou le Voleur de Culottes si vous préféré.
Il en avait déjà volé 150 sur des passantes innocentes et ne s'était jamais fait chopper.
Madame Hydra sortit de derrière elle son Gunblade et pointa l'homme devant lui en ricanant.

Ophelia : Et maintenant que compte tu faire.

PT : Tu crois que tu vas me tuer si je ne te rend pas ta culotte ?

Ophelia : Je vais te tuer dans tous les cas, mais si tu me rend ma culotte maintenant, ta mort sera moins douloureuse.

PT : Tu as gagné, reprends ta culotte.

I la lui tendit et elle la prit sans hésiter avant de passer par dessous ses jambes pour la remettre en place.
Au même moment elle se retrouva comme paralysé entièrement, elle ne pouvait plus bouger un seul membre du corps.
Le délinquant s'approcha d'elle en rigolant.

PT : Désoler mais ce n'était pas "Ta" culotte, mais une culotte qui provoque un choc électrique à la personne qui la met, la paralysant pendant 10 minutes. Sur ce je m'en vais et au plaisir de vous revoir.

Et il s'en alla tranquillement alors que Vipère ne pouvait absolument rien faire pour l'en empêcher.
Faut reconnaître que sur ce coup là, elle s'était fait bêtement avoir.
avatar
Ophelia Sarkissian
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 177
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum