[FIC] Le Commenchemar [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] Le Commenchemar [Terminé]

Message  Martin Walker le Sam 28 Nov - 16:47

22 Octobre 2015

Etats UNIS; New Raccoon City; Base Avengers

J'étais posé sur le lit, il était 22H30, mes yeux étaient fermés, j'étais près à passer dans le sommeil.
J'entendais juste la conversation d'à coté, c'était une vieille connaissance de Gilbert Montagné, Anna, et NOOB, le chef du SWAT, qui semblaient bien s'entendre.

Ichigo : Je vous sers un café ?

NOOB : Oui, merci bien.

Anna : Ce qui est con c'est que même si le GIPN fait parti du RAID depuis Avril, on garde nos blasons et tenues du GIPN.

NOOB : Logique.

Anna : C'est parce qu'on a plus assez d'argent pour nous en dégoter des nouv.....

Voila, je n'avais rien entendu d'autres, vue que je dormais maintenant.
Seulement, j'allais avoir une petite surprise au réveil.
Hé oui, alors que les premiers rayons de l'aube parvinrent à mes yeux, déjà que je savais que je n'avais pas besoin de les ouvrir pour savoir que quelque chose clochait.
Je vis dans une base souterraine, d'où proviennent ces rayons !?
La deuxième chose... Qui me lèche le visage !?
En ouvrant mes yeux, j'eus la surprise de voir une figure familière me faire des papouilles.
C'était Roxy, mon Dog Allemand, je ne l'avais plus revu depuis mon départ pour Dubaï.
Et ma femme... mon ex femme avait détenu le droit de le garder avec le nouvel homme qu'elle s'était tapé durant mon exil.
D'ailleurs, l'allure de la chambre me revint en mémoire, c'était notre chambre.
Qu'est ce que je faisais dans mon ancienne baraque !? Ça n'avait aucun sens.
Roxy descendit du lit comme un bon chien et je vis la porte de la chambre s'ouvrir et un homme en tenue de cambrioleur tenir la poignet avant de la lâcher, il était avait un pistolet mitrailleur inconnu pour moi dans ses mains.
Mais sa tenue ma rappela quelque chose, les cours sur les classes qu'on avait eu... Mais oui c'est ça.
C'était un mec des Black Ops d'Armacham, de classe Lumière. Mais pourtant ils n'étaient plus censés exister ceux là ?

BO : Monsieur Hammer vous attend dans la cuisine, la maison est encerclé donc ne faites pas de bêtises.

Moi : OK, d'accord...

Je ne comprenais rien à la situation, en plus j'étais entièrement habillé donc sans faire attendre je sortis de la pièce et descendis les escaliers pour voir en effet derrière les fenêtres d'autres gars de la même classe avec des véhicules APC.
Je me rendis assez rapidement à la cuisine typiquement américaine où se trouvaient 4 personnes :
- 2 BO de type Normal ou Fantassin qu'on les appelait, les deux étaient positionnés près de leur chef.
- Celui ci, Justin Hammer, assit à table en buvant un café chaud.
- Et un gars de classe Lourd posté à l'entré arrière face avec un pompe entre ses mains.
Je pris moi même une chaise pour me retrouver face à face avec le PDG de la Hammer Industries.

Moi : Je vois que vous avez amené votre petite garde personnel.

Justin : Cet endroit me semblait être plus sur pour nous parler.

Moi : Continuez...

Justin : Nous sommes tous en danger et aussi incroyable que cela puisse paraître, vous êtes la seule personne au monde capable de nous sauver.

Moi : J'ai dû mal à le croire.

Justin : Et pourtant, je vais tout vous expliquer...

Soudainement la porte menant à l'extérieur s'ouvrit et un Lumière entra en trombe, essoufflé, et ferma la porte derrière lui.
Nous étions un peu étonné de voir ce type débarquer comme ça, il enleva sa cagoule, révélant son crane rasé avec une barbe qui tenait à l'être, rasé.
Il tourna la tête, montrant une grosse tache noire sur le coté gauche de son cou.

BO 2 : Dites les gars, j'ai quelque chose ici ?

Nous acquiescions de la tête.

BO 2 : Et merde.

Une décharge bleue vint de la tache et il commença à se tenir le cou en criant de douleur.
Jusqu'à ce que le Lourd à ses cotés lui explose la tête, vite fait bien fait.

BO 3 : Voila, comme ça, il ne se transformera pas.

Moi : C'était quoi ce truc !?

Justin : Voila le problème...

C'était peu dire, plusieurs possédées déboulèrent des autres pièces et transformèrent vite fait les deux Fantassins puis firent de même avec le PDG qui s'était relevé en se retournant.
Moi aussi je m'étais levé, pour me mettre littéralement dans les bras du soldat restant, j'aurais dû mal à me les faire à main nu.

BO 3 : On fait quoi !? J'ai plus que 5 cartouches moi !

Moi : C'est marrant, j'allai vous poser la même question.

Un miracle arrive, quelqu'un défonça l'autre porte.
3 personnes que je connaissais entrèrent dans la pièce.
Lucy Dodgera qui semblait avoir truqué sa tronçonneuse deux mains contre deux à une main.
Son majordome, Sangoku mais il n'avait pas de queue de singe, que je voyais rarement en générale, je me demande d'ailleurs ce qu'il fait lors des nombreuses fois où sa maîtresse n'est pas avec lui.
Et le dernier, Armand le grand père de Lucy, qui semblait en forme malgré son age avancé.
Le majordome portait un FN 2000 et le vieux une batte de baseball en alu.

Lucy : La cavalerie arrive !

Armand : Ça me rappel de vieux souvenirs !

Elle tournoya sur elle même avec ses engins, décapitant tous les infectés à sa rencontre, et dés qu'elle eut fini sa prestation, un des des types chelous survivants lui prit son bras et la décharge bleu se propagea tout le long du membre jusqu’à atteindre sa tête, trop tard pour elle.
Son papy ne tarda pas à connaitre le même sort.

Sangoku : Notre véhicule vous attend dehors, je vais les retenir, fuyez !

On était déjà parti au début de sa phrase, il était laissé à son triste sort.
Dehors, c'était l'invasion, ils étaient partout, c'est comme dans la Nuit des Morts Vivants de George Romero.
La lueur d'espoir, c'était cette Jeep Renegade situé non loin de là où je pouvais voir la conductrice nous faire des signes pour venir.
Nous nous y précipitions, entrions dedans et nous posions sur la banquette arrière.
Les deux personnes à l'avant m'étaient inconnus.

BO 3 : Vous êtes qui ?

Ophelia : Ophelia Sarkissian, et lui c'est Dyne.

Dyne : Yo !

Moi : Vous êtes la chef d'Hydra !

Elle sourit à ma remarque et actionna le levier de vitesse, nous étions partis en pleine cambrousse américaine de Californie.
Mais une question me titilla l'esprit.

Moi : On va enfin m'expliquer ce qu'est que ce bordel !?

Dyne : Hé bien...

Ophelia : Tais toi ! Il doit se réveiller et attendre le 12 Novembre pour avoir la réponse.

Moi : Comment ça ?

Le Dyne comme il s'appelait, sortit un Python Magnum de sa poche et me le pointa sur la tronche.
Un tir et me voila réveillé en sursaut, de retour à la base comme je n'en fus jamais décollé.
Je regardai le réveil, 4H30, tout cela n'était qu'un mauvais rêve ?
En tout cas, je n'avais guère sommeil maintenant...
C'est pour cela que je me retrouvais quelques minutes plus tard à la cafet, vide, pour boire une tasse de thé à la menthe.
Trempant le sachant dans ma tasse, j'attendis un peu ne profitant de l'ambiance nocturne.
Cependant un toussotement vint briser ce silence, suivit d'un cliquetis de briquet, je vis alors une cigarette fumante s'avancer vers moi, je le connaissais déjà bien.

Moi : Colonel Talbot, débout vous aussi ?

Glenn : Je ne trouve pas le sommeil, et vous ?

Moi : Oh un cauchemar, mais je l'ai déjà presque oublié.

Glenn : Nous faisons tous des cauchemars, surtout dans notre métier mais il ne faut pas les laisser nous dominer.

Moi : Vous avez bien raison colonel... Bon je vous laisse, à plus tard.

Et je partis en buvant mon dut, silencieusement.
Je n'avais pas vraiment prêté attention à ce rêve.
J'aurais dû...
avatar
Martin Walker
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 181
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum