[FIC] L'Homme Pourpre [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] L'Homme Pourpre [Terminé]

Message  Ophelia Sarkissian le Jeu 3 Déc - 0:10

12 Novembre 2015

Etats Unis; Pennsylvanie; Pénitencier d’Allenwood

10 putain de jours que je suis là dedans !
Dans l'ancienne cellule de Carmine Millione, décédé en Septembre, tué par je ne sais pas qui...
Il faut dire que ce fait divers ne m'avait pas vraiment intéressé à l'époque mais là... Je suis habitué à l'odeur de la mort, mais là c'était pire, oppressant.
Je voudrais bien me poignarder la gorge mais vue que je suis dans une cellule ultra sécurisé, aucun objet ne me permettant de m'enfuir ou de me tuer avec, enfoirés !
Juste un lit sans rien et des chiottes, c'est tout !
Je pensais qu'on m'aurait déjà sorti mais finalement Hydra m'avait laissé tombé, je ne sais pas qui avait prit ma place maintenant.... Si quelqu'un a prit ma place, c'était déjà le bordel, si ça se trouve, c'est parti en couille.
Cette pute d'Ada Wong, si j'arrive à sortir, je la trouverais et je me la ferais !
Heureusement, ou pas, ce jour fut celui de ma libération mais aussi le jour annonçant un traumatisme, et quand on voit mon fort mental, c'est pour dire !
Il était 13H54 si mes souvenirs sont bons, des rumeurs circulaient entre les murs, comme quoi New Raccoon City a été victime d'un attentat terroriste, encore un, et permettrait par James Marcus.... Des conneries, il est mort lui, non ?
Mais sinon le truc qui me fit bizarre c'est elle... Je pensais beaucoup à elle...
Lucy... Elle avait fait de son mieux pour me sortir de là mais finalement je n'eus le droit qu'à prison à perpétuité, j'aurais préféré la mort en soi.
Être séparée d'elle durant le restant de mes jours, je ne pouvais pas y penser.
Je dois sortir de là !
Attendez... Miracle !
J'entendis quelqu'un ouvrir la porte, de la visite ? Est ce Jésus qui vient me libérer ou je divague ?
Je vis alors un homme arriver en me faisant un "Hello" avec un fort accent British, il n'était donc pas du coin, ça s'entendait.
Il était vêtu de vêtement de couleur violette, pourpre je croyais.... Enfin j'en suis plutôt sur maintenant.
Il afficha un grand sourire joyeux sur son visage, ce qui le rendait effrayant.
Je le connaissais pas, qu'est ce qu'il me voulait ?

Ophelia : Vous êtes qui ?

Kevin : Appel moi Kevin Thompson.

Ophelia : C'est un surnom, comme moi avec Merriem Drew.

Kevin : Tu es maline ! Je t'aime déjà bien !

Ophelia [Soupirant] : Vous me voulez quoi ?

Kevin : Te faire sortir d'ici, j'ai libéré ton ami Dyne, il nous attend dans le Bus, j'ai aussi libéré les deux autres, mais eux on s'en fout.

Ophelia : Vous espérez me croire que nous allons partir d'ici.

Kevin : Mais si je te jure, les caméras sont out et les gars vont nous laisser passer.

Ophelia : Mais oui, mais oui....

Kevin : Allez viens et souris.

A ces mots, je souris et je le suivis hors de ma cellule.
C'est à ce moment là que je compris au fond de moi que j'allais passer un sale quart d'heure et ce que je vis dehors n'arrangeait pas les choses.
Les deux gardes à l'entré, le nain et le géant nous laissèrent passer sans problème, ce qui n'était pas normal.
Et les autres types que l'on croisait, pareil.

Ophelia : Pourquoi ils ne font rien.

Kevin : Allez savoir, maintenant tiens moi la main et arrête de parler un peu, tu veux ?

Je fis ce qu'il me dit de faire, j'étais sous son contrôle.
Nous fumes très rapidement sorti de la prison sans problème, tout le monde semblait être aussi sous ses dires, ce qui me fit très peur au fond de moi même, je crois que c'est la première fois en 20 ans que j'ai réellement peur de quelque chose.
Et il ne m'avait pas menti, le Bus était là, tranquillement posé dans la pairie en face, avec la soute grande ouverte pour qu'on puisse entrer.
Durant tout ce trajet, je ne pus ouvrir ma bouche et quand à lui, il se dandinait avec joie, on dirait qu'il prenait son pied le salaud.
Une fois à l'intérieur, nous trouvâmes Dyne qui semblait nous attendre.

Kevin : Ah, Dyna, c'est bien ça ?

Dyne : Oui c'est ça.

Kevin : Allez démarrer le Bus.

Dyne : Tout de suite monsieur.

Kevin [Se tournant vers moi] : Je lui ais demandé de préparer notre chambre, tu en as envie n'est ce pas, d'un moment intime entre nous deux ?

Moi : Oui.

Kevin : Suis moi alors.

Et je le suivis à l'étage jusqu'à ma suite royale, juste à coté des dortoirs des invitées.
La chambre avait été préparé soigneusement et il y avait une petite musique douce au piano qui passait, je ne la connaissais pas.

Kevin : Couche toi sur le lit.

Et c'est ce que je fis.

Kevin [Avec un grand sourire] : Déshabille toi.

Je le fis, je ne contrôlais rien, j'agissais comme une spectatrice.
Je fus la minute suivante, complètement nue.
L'homme se déshabilla à son tour puis se mit sur moi.

Kevin : Dis que tu m'aimes !

Ophelia : Je t'aime.

Kevin : Continue et plus fort !

Je continuais alors que je sentis quelque chose entrer de mon vagin, c'était horrible....
Il fut parti après l'acte, me laissant en plomb avec pour mission de rester là sans bouger, c'est seulement 2 heures plus tard que je fus libre à nouveau de mes mouvements.
Dyne qui lui aussi était à nouveau sein, s'était rendu dans une de nos bases encore non découverte et tenta de me soutenir du mieux qu'il pouvait.
Mais ça ne servait à rien...
Ce jour là, quelque chose avait changé en moi.
avatar
Ophelia Sarkissian
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 180
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum