[FIC] In the Heat of the Night [Terminé]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [FIC] In the Heat of the Night [Terminé]

Message  Alain Verger le Mer 28 Juin - 21:11

La Famille

Brooklyn; Sewers

Rebecca Chambers continua à sourire, voyant que en face d’elle se trouvaient les deux soldats de UNIT rencontrés plus tôt, à savoir Amin et SPEEDY. Le premier avait récupéré l'arme de Stevys, et l'autre avait repris son pompe préféré.
Le sentiment semblait réciproque, surtout pour Amin, car l'autre avait l'air plutôt déçu de ne pas pouvoir décocher une cartouche dans le premier sens du terme, mais dans le second il avait encore quelques espoirs.

Rebecca : Comment avez vous survécu !?

Amin : Hé bien Starfoullah, après que vous nous ayez abandonné, on a pris les choses en main et on a flingué chaque mort sur le chemin avant de nous réfugier dans les égouts car ils étaient trop nombreux.

SPEEDY : Dommage, moi j'avais pas fini de m'amuser avec eux !

Rebecca : Est ce que l'un d'entre vous a vu Sherry Birkin, celle qui était avec moi et Gilbert ?

Amin : Non pourquoi ?

Rebecca : Hé bien on était en train de se sécher puis je l'ai perdu de vue et je la retrouve plus.

Amin : Comme un petit chaton égaré en gros.

Rebecca : C'est ça.

SPEEDY : Attendez deux minutes !

Le demeuré se baissa pour renifler la culotte de la professeure au grand écœurement de cette dernière. Amin en profita pour se facepalm.

SPEEDY : Ça sent la fraise !

Rebecca : Je ne vais même pas prendre la peine de t'en mettre une, ça ne ferait qu’aggraver ton manque d’intelligence.

Amin : Wallah ! Attendez, vous entendez ?

Tous stoppèrent la parole, pour entendre de l'agitation provenant d'un embranchement de tunnel près d'eux. C'était la troisième voie, celle dont personnes en venaient.
On dirait qu'ils n'étaient pas seuls en ces lieues.

Rebecca : Allons voir ce que c'est.

Amin : Peut être des travailleurs.

SPEEDY : Si ça bouge trop, je tire.

Ils s'aventurèrent dans ce coin exigu qui débucha au final sur une pièce plus carré où il y avait deux étages précisément. La plateforme grillagée où ils étaient et un bout de tunnel en contrebas où i lavait beaucoup d'eau et qu'ils pouvaient rejoindre via une échelle à leur gauche.
Mais pour le moment ils se planquèrent derrière une barrière pleine juste devant eux car de l'autre coté de la pièce se trouvaient deux hommes bien habillé en imperméable noir avec des lunettes de soleil.
Ces Agents dont ne sait quelle organisation portaient une M9 pour l'un et un G-MAL pour l'autre? Ils étaient accoudés à leur barrière à eux tout en regardant l'eau s'écouler, le tout en discutant de quelque chose d'intéressait pour le notre groupe furtif.

Agent 1 : Entre nous, je suis le seul à ne pas comprendre l’intérêt d'avoir infecter l'eau du coin pour transformer les gens en zombie ?

Agent 2 : Le Conseil dit que c'était pour nous laisser le temps de déballer notre matériel sur place et de nous tirer d'ici.

Agent 1 : Ça j'ai compris, mais pourquoi faire ça ?

Agent 2 : A priori, le bordel a New York a causé une grande enquête et donc une fouille qui l'accompagne pour trouver les fautifs et tout ça. Alors même si on a rien à voir avec ça, il y avait de forte chance pour que ceux qui enquêtent tombent sur nos installations, et ça, ça aurait été problématique.

Agent 1 : Donc en gros, c'était juste une diversion ?

Agent 2 : C'est ça.

Rebecca était surprise par ces révélations, et à en juger par la tête que faisaient ses deux camarades, elle était la seule à vraiment comprendre ce que cela signifiait.
Elle les aida en leur murmurant le bilan de la discutions.

Rebecca : La Famille a orchestré les dernières attaques pour couvrir leur cul, au détriment de la vie de milliers de personnes.

Amin : Comment vous savez que c'est la Famille ?

Rebecca : Ils portent le sceau de cette organisation sur l'anneau qu'ils portent à l'annulaire droit.

Le Chauffeur de UNIT jeta un coup d'oeil et vit alors la symbole correspondant que je ne pourrai pas vous montrer car je ne l'ai pas retrovué sur Internet.

Amin : On fait quoi alors ?

Rebecca : On a deux choix. Soit on se lève d'un coup et on les zigouille, au risque de se faire attendre par d'auters dans les environs, soit on attend un Deus Ex Machina.

A ce moment là, la porte derrière les deux agents s’ouvrit et chacun d'eux se prit une balle dans l’arrière de la tête avant d'avoir eu le temps d'agir.
Le responsable de ces meurtres était le Général Don Brabbit avec son Glock maintenant équipé d'un silencieux. Son autre main tenait une drôle de seringue avec des pictogrammes dessus.
Il semblait essoufflé, le teint assez pale surement dû à la blessure qu'il avait sur le bas ventre.

Don : C'étaient les derniers, les autres je les emmerde !

Il s'injecta alors le contenu de la seringue dans le coup et ses yeux devinrent brièvement rogue avant de se revenir à la normal. Un sourire apparut sur son visage tandis qu'il jeta le récipient vide dans l'eau en bas.
Il envoya ensuite son pistolet qui était une preuve de trop et il ramassa la M9 par terre. Au même moment Rebecca Chambers se leva pour le braquer avec son doigt.
Les deux types de UNIT la suivirent pour menacer avec de vrais armes.

Rebecca : Si vous pensez vous en tirer comme ça, vous vous mettez le doigt dans l’œil qui que vous soyez !

Don : Ah, vraiment !? Et vous comptez me faire quoi, me faire la cuisine !? Et toi tu comptes me voler !? Et je demande même pas à l'autre, il a un regard qui dit qu'il n'a rien dans la tête !

SPEEDY : Hé répète ce que t'as dit toi !

Don : T'es une mauviette !

SPEEDY : Oh j'vais m'le faire !

Le fanât de la gâchette tira 5 coups dans la poitrine du type qui eut un très gros trou, laissant voir le mur jute derrière. Mais malgré tout ça, il reste debout, continuant de faire le malin.

Don : On ne vous a jamais appris à viser la tête !?

En guise d'exemple, il visa la tête de Rebecca et appuya sur la gâchette. Heureusement pour elle, Amin la poussa pour qu'elle évite le balle et il se prit le projectile dans le cou.
Il resta à terre, commençant à perdre du sang, ce qui inquiéta le demeuré qui alla se mettre à son chevet. Le Méchant, lui, préféra prendre la fuite comme un gros lâche.

SPEEDY : J'm'occupe d'lui, fumez moi ce fumier !

La girl bad ass approuva de la tête, se releva d'un bond et partit à la poursuite du bioterroriste pour mettre fin à sa vie.
avatar
Alain Verger
Arrivants
Arrivants

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FIC] In the Heat of the Night [Terminé]

Message  Alain Verger le Mer 28 Juin - 21:33

Fin de la Route

Rebecca Chambers avait beau être gentil dans son labo et dans la vie de tous les jours, mais quand ses amis étaient en danger, elle montrait une vraie force que seuls ces vrais amis connaissent.
Vêtement que d'un usé par cette épopée et d'une culotte bien fraîche, elle arpenta à la course, nu-pieds, les dédales de couloirs des égouts de New York pour poursuivre un connard.
Le Général Don Brabbit qui s'était injecté une version amélioré du Virus T, le Virus T-NV. Oui, on ne se foule plus pour les noms de virus.
Résultat le type pouvait encaisser toute blessure sans broncher, sauf celles qui toucheraient son cerveau et qui lui seraient fatal, mais pas bazooka.
Là, il était un peu en avance par rapport à la fille mais celle ci avait de l’endurance et continuait à le voir devant elle, donc c'est qu'il n'y avait aucun problème.

Don : Alors on s'éssoufle derrière !?

Rebecca : J'ai de l'entraînement vous savez !?

Don : J'en suis le premier surpris !

Rebecca : Normal, espèce de macho !

Déjà lassé par cette conversation et cette course poursuite qui ne servait à rien, le Général se dit qu'il allait un peu accélérer les choses.
C'est pour cela qu'une fois arrivé dans la prochaine salle, il se planqua contre le mur à coté de la porte, prêt à accueillir l'ancienne infirmière des STARS.
Quand elle passa le seuil de la porte, une force herculéenne la plaqua sur le sol. Puis de vicieuses mains vinrent s'enrouler autour de son délicat cou pour commencer à le serrer avec une sacrée poigne.
Était ce la fin pour cette héroïne qui en avait déjà tant bavé ?
C'est dû moins ce que laissé penser cette situation où l'homme avait le dessus et où la victime avait ses yeux qui commencèrent à voir rogue, tandis que ses bras cherchèrent en vain une arme ou quelque chose pouvant lui sauver la vie.
Alléluia ! On dirait que Dieu avait entendu ses prières.
Un tuyau en acier solide vint se déposer sur sa main droite comme par magie, lui permettant de vivre encore longtemps.
Un coup sur la caboche et le méchant tomba sur le coté, ce qui permis à la femme plus tout jeune de reprendre son souffle et se relever. Mais elle allait devoir faire vite pour éviter que l'autre ne se relève.
Empoignant son arme improvisé avec vigueur, elle asséna un geste en direction de sa tête, puis un autre, puis un autre, et encore un autre. Jusqu'à ce qu'il n'en reste que de la bouillie.
Ceci fait, elle jeta le machin sanglant et avec quelques morceaux d'os sur la coté et puis elle esquissa un sourire de victorieuse.

Rebecca : Pour une fois, j'ai le bon rôle. Billy, si t'avais vu ça.

Un grincement de porte derrière elle, la faisant se retourner rapidement pour voir si un autre danger allait à nouveau pimenter cet action perpétuelle de la Fiction.
Mais non, c'était juste le Capitaine de l'Equipe Tango du SOU Européen, Holt Valentine, et l'un de ses plus fidèles soldats, Quincy. Ils étaient étonné de voir Rebecca qu'ils connaissaient, ici, et surtout de la trouver avec ce corps de haut gradé de l'armée avec elle.

Quincy : Hé bien, on dirait qu'il y a eu une fête ici et qu'on a pas été invité Captain !

Rebecca : C'est une longue histoire.

A cet instant, une voix résonna sur la radio du Captain.

Ailein (R) : Captain, j'ai trouvé deux survivants, dont un blessé, je vais avoir besoin d'aide médicale ici.

Holt sentait qu'il avait raté une histoire intéressante sur ce coup là, mais qu'il allait pouvoir se rattraper.

Holt : Tu viens avec nous ? Tu pourras surement nous dire tout ce qui s'est passé sur le chemin ?

Elle accepta sans problème, et une longue marcha s'annonça devant eux.
Un chapitre se l'Histoire s'était clos, mais il manquait encore une dernière chose.
Les récompenses pour les vaillants héros qui ont risqués leur vie cette journée là.
avatar
Alain Verger
Arrivants
Arrivants

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FIC] In the Heat of the Night [Terminé]

Message  Alain Verger le Mer 28 Juin - 22:29

Try Everything

New York; Manhattan; City Hall

Devant l'hôtel de la ville s'était regroupé un tas de journalistes qui allaient assiste à la remise de la Médaille présidentielle de la Liberté aux Héros sans qui New York n'aurait été qu'un tragique passé après cette nuit.
Christine Everhart, de la WHiH World News, était toujours présente pour l'info et elle avait à ses cotés, une stars très connue de la Pop.

Christine : Après cette dure nuit pour les habitants de New York City, le Président de la République, Peter Welson, a décidé venir pour distribuer l'une des plus grandes distinction civile aux Héros qui mis leur vie en péril pour les citoyens américains et ont protégé cette ville iconique.
Nous avons le privilège et l'exclusivité d’avoir avec nous Shakira. Alors qu'avez vous à dire pour nos concitoyens ?

Shakira : Je les invité a venir à mon concert de ce soir au Yankee Stadium pour fêter ensemble la victoire de ces Nouveaux Héros qui seront là, je les ai déjà invité !

Après cette belle annonce, nous pouvons passer à la cérémonie qui a lieu une dizaines de minutes plus tard à l'intérieur du bâtiment important de la municipalité.
Les journalistes et autres invités importants sont assis à leur place, face à la scène où se trouve d'autres personnages, plutôt importants. Déjà els Héros mais pas qu'eux.
Il y avait aussi bien évidemment le Président Welson, avec les médailles en main, prêt à les distribuer à ceux qui les méritent.
Ainsi que le Colonel William Stryker qui représentait l'US Army, le Colonel Alan Mace pour UNIT et le Capitaine Chris Redfield de l'Equipe Alpha Nord Américaine du BSAA.
Curieusement il n'y avait personne pour représenter la NYPD, mais après ceux qui ont vécu les événements sauront pourquoi ceux ci préféraient de pas se vanter sur ce coup là.
Finalement, un petit moment d'attente, le discours du Président pouvait débuter.

Peter : Je tiens à remercier le Peuple Américain d'être présent avec nous en ce nouveau jour sacré pour notre beau pays, un jour qui restera longtemps en nos mémoires comme le jour où New York a failli disparaître de la carte.

Il se positionna ensuite de telle sorte à ce que le public et les invités sur scène puissent tous voir son visage.

Peter : Je vais maintenant décerner cette médaille aux 11 Héros que Dieu bénit.

Il s'approcha du premier venu et lui remit la médaille autour du cou.

Peter : A Gilbert Montagné, pour avoir vaincu à lui seul une armée biologique qui avait causé la mort de plusieurs agents de la DSO bien entraînés.

Il continua avec le second.

Peter : A Leon Scott Kennedy, pour avoir éliminé une autre arme biologique qui ferait passer Justin Bieber pour de la bonne musique.

Il enchaîna sur le troisième.

Peter : A Adrien Normikwawal, pour avoir exercé la Loi là où ceux qui devaient la respecter la transgressait.

Il s'avança vers le quatrième.

Peter : A Maxime Moulin, pour avoir tenté de se débarrasser des Diamants Maudits qui ont commencé cette liste d’événements incroyables.

Il passa au cinquième.

Peter : A Sherry Birkin, pour nous exiger ses délicieux pieds et aussi pour sa participation à l'histoire.

Il prit le tour du sixième.

Peter : A Rebecca Chambers, pour avoir mis fin à la vie d'un dangereux bioterroriste.

Il la posa sur le septième.

Peter : A Amin Lacoste, pour avoir réussi à ne pas mourir malgré qu'il soit un pilote dans un univers de Resident Evil.

Il xarboulala le huitième.

Peter : A SPEEDY, juste SPEEDY, pour avoir réussi à...

Il mangea les pastas.

Peter : A Nami dont le nom de famille est inconnu, pour avoir fait l'effort de participer à cette grande aventure, ce qui n'était pas facile.

Il aime les films de gladiateur.

Peter : A Jackie Estacado, pour avoir tué pleins de gens.

Il fait un jet sur 100 et réussit de justesse.

Peter : A Chloe Price, pour avoir...

Chloe : Oh c'est bon, laisse moi juste le prendre.

Elle le lui prit des mains et l'enfila autour de son cou.
Ceci fait, l'épilogue se terminait, il manquait juste le générique de fin.

New York; Bronx; Yankee Stadium

Tous les personnages encore vivants et pas en taule de la FIC dansèrent sur la chanson Try Everything de Shakira poru fêter ça. Tous sauf UNE personne, le Président Welson qui attendait quelqu'un.
Dimitri Rascalov, l'associé du défunt Makari Faustin, sortit de l'ombre pour lui parler avec un air bien plus sérieux qui replomba l’atmosphère.

Dimitri : On dirait que les choses se sont arrangés pour nous tous.

Peter : Oui, en partie grâce à ces Héros qui ont aidé bien plus de personnes qu'ils ne pensent.

Dimitri : Au moins maintenant je vais pouvoir reprendre les reines.

Peter : Bonn chance en tout cas car je ne pense pas que Fisk ou Petrovic vont te laisser faire.

Dimitri : Qu'ils aillent se faire foutre, j'ai la Famille de mon coté donc je les emmerde.

Peter : Les dés sont lancés.

Dimitri : Bonne continuation pour vous aussi, et faites gaffe, l'Hydre se répand rapidement dans votre domicile.

Peter : Ne vous en faites pas, j'ai Biden et les autres têtes bien à l’œil, ils ne pourront rien me faire.

Sans se dire au revoir ,leurs chemins se séparèrent.
L'Ironie riant au dessus d'eux, puisque leur funeste Destin était déjà joué d'avance.
avatar
Alain Verger
Arrivants
Arrivants

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FIC] In the Heat of the Night [Terminé]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum