[FIC] Savate [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] Savate [Terminé]

Message  Ailein Bartley le Ven 14 Juil - 23:16

15 Juillet 2017

Madagascar; Antananarivo; Hotel Carlton

Un verre remplie d'un délicieux Vodka Tonic se posa sur le comptoir juste devant la jolie demoiselle vêtue d'une longue robe noire avec talons hauts ouverts. Elle avait aussi du rouge à lèvre foncé et vif ainsi que quelques diamants un peu partout pour la rendre encore plus sublime.
On peut dire qu'elle était la chose la plus précieuse dans la pièce, et elle attirait bien des regards dans ce bar, même des hommes accompagnés par leur conjointe, et même de certaines d'entre elles.
Posant ses douces lèvres sur le verre froid, elle aspira l'alcool fort, descendant ensuite par son œsophage pour faire le tourbillon de l'Enfer. C'était son malais qui était contant et son foie qui était furax.
Bref, toute l'attention était sur elle tandis qu'elle buvait sans soucie.
Après l'avoir fini, elle retint un rot brusque qui viendrait tout gâcher et elle approcha discrètement sa bouche d'un collier de perles à son poignet droit.
Comme si elle voulait lui parler, ce qui serait très étrange, à moins qu'elle ne soit déjà très pompette.

Femme : Jill, vois tu le Groom ?

A l'autre bout de liaison, une personne était de retour parmi les vivantes depuis l'Apocalypse mais était aujourd'hui accoutré comme une serveuse du restaurant juste à coté.
Elle se mit à causer à son bouton de manchette comme une pro.

Jill : Oui il arrive vers toi Ailein.

Ailein : Enfin.

Cette dernière reprit un air plus naturel en regardant son verre pour y voir le reflet d'un employé s'installé à sa gauche comme pour se désaltérer. Allant dans ce sens, il s'adressa au Barman.

Groom : Un Mojito steuplé !

Barman : Ça roule Roulmoune !

La boisson arriva rapidement et la rencontre pouvait donc bien avoir lieu entre les deux personnages qui se rencontraient pour la première fois.

Roulmoune : J'ai trop l'seum !

Ailein : Posey !

Après ce mot de passe de vérification qui était assez douteux, on pouvait passer aux choses sérieuses.

Roulmoune : Je suis content que ce soit bien vous.

Ailein : Ne stressez pas.

Roulmoune : C'est plus facile à dire qu'à faire, je crois que j'ai chié dans mon froc.

Ailein : C'était donc ça l'odeur... Bon sinon qui est le type bossant pour la Famille ?

L’employé se leva d'un coup dans un élan de stress et pointa du doigt l'homme assis à une table seul au fond de la pièce, là où une lampe était cassé et n'éclairait pas,. Le tout à coté de l'issu de secours.

Roulmoune : C'EST LUI !!!

Suite à ça, il sauta vers l'autre coté du comptoir, faisant tout renverser, pour se mettre à l'abri.
Le méchant, remarquant qu'on l'avait cerné, sortit deux Micro-Uzi de ses poches et tira en avant, vidant ses chargeurs complets mais touchant tout sauf la personne qu'il visait.
Finalement lâcha ses armes et prit la fuite vers la sortie. La Dame du BSAA jeta ses talons hauts derrière le comptoir, faisant mal au groom, et elle lança une course poursuite.
Une fois dehors, juste devant la plage, elle vit l'homme courir dans le sable, zigzaguant entre les touristes pour se diriger vers un bateau vide dans le quais.
Pieds nu, elle sauta dans le sable chaud pour aller lui régler son compte.

Ailein : Jill, la cible s'enfuit sur le plage, viens vite à ma position.

Jill : OK, j'arrive.

Le Personnage affilié à la Famille arriva sur le bateau où un con avait laissé les clés de contact dessus. c'est une obèse pour lui.
Il la tourna à quelques reprises pour pouvoir finalement le démarrer, ce qui lui permettra d'assurer sa fuite et de... Ah non.
Il entendit le son de quelqu'un arrivant sur le même bateau que vous.
Il se retourna pour espérer lui pêter la gueule.
Sauf qu'il se prit un chassé frontal dans la figure qui laissa une marche bien rouge sur son visage et lui casse deux dents en plus de le mettre KO net.
Si Maxime Moulin avait été là, il aurait bandé.

Ailein : La Savate, tu connais Connard !?

Jill arriva alors avec un train de retard, sous les regards désabusés des touristes, et elle garda son air habituel de femme plus dur que le fer.

Jill : Laisse moi m'occuper du reste si tu veux bien.

Ailein : Bien sur, je vais aller me commander un autre verre si le Barman à survécu.

Laissant à la Valentine le plaisir de menotter le petit enculé, la garçon manqué retourna au bar pour étancher sa soif.
On peut dire que Holt Valentine a du gout en matière de femme.
avatar
Ailein Bartley
Arrivants
Arrivants

Messages : 10
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum