[RP] Les Sauveurs

Aller en bas

[RP] Les Sauveurs

Message  Claire Redfield le Sam 10 Mar - 0:30

9 Mars 2018

Etats Unis; Washington D.C.; Capitol Hill

Arrêté à un, derrière trois autres véhicules, se trouvait une Chevrolet Niva bleuté avec une logo de TerraSave dessién dessus. Au volant de celle ci se trouvait Claire Redfield qui était concentré sur le feu, même si elle pensait aussi beaucoup à ce qui allait l'attendre durant sa mission.
Elle avait l'habitude à force que même un simple truc devienne une horreur et un cauchemar quand elle allait enquêteur quelque part. Souvent même, ça finissait par l'intervention du BSAA pour l'épauler car après tout elle n'est là que pour aider les civils présents sur les lieux, pas éliminer les armes biologiques.
Elle priait dame chance pour lui sourire sur ce coup ci.
Mais quel était donc le coup sur lequel elle était là ?
Hé bien il y a à peu près 10 ans auparavant, une organisation soupçonné être affiliée à ou être même Tricell a contaminé la région entre Washington et Baltimore avec le virus T, transformant une grosse partie de la population locale en zombie ou autres chose.
Le BSAA ne pouvant intervenir et Blue Umbrella venant juste de naître, l'armée américaine fut envoyé sur les lieux pour boucler la zone et aussi à priori débarrasser le coin des bestioles qui s'y trouvaient tout en évacuant de possibles survivants.
Mais étrangement, en revoyant le dossier, Claire a remarqué qu'il n'y avait pas eu de conclusion à ce sujet, et que la presse n'en avait plus reparler, comme si toute l’affaire avait été étouffée volontairement pour une raison obscure.
C'est ça qui l'avait mené ici, car en y repensant, elle se demandait si c'était vraiment Tricell derrière tout ça et si c'était pas un coup du gouvernement lui même. Leon était de son avis.
En plus d'étranges disparitions avaient de plus en plus lieux du coté de ceux qui osaient s'aventurer d'un peu trop près de la zone restreinte et ça c'est que l'avait amené à consulter le fameux dossier. Rien n'allait avec cette histoire.
Heureusement, grâce au Président lui même, elle a reçu l'autorisation d'aller faire un tour là bas.
Maintenant, c'était à elle de jouer et le feu était arrivé au vert, elle pouvait avancer.
Elle pensait arrêter son véhicule quand elle arriverait vers le Patuxent Research Refuge qui était au centre de la zone de quarantaine. Quand elle aura fait ça, elle fera un petit tour des environs, armée juste au cas où.
Elle improvisera ensuite, comme elle a toujours fait.
Sauf que cette fois ci, il allait falloir ne faire beaucoup.


Dernière édition par Claire Redfield le Ven 6 Avr - 8:42, édité 1 fois
avatar
Claire Redfield
Anciers
Anciers

Messages : 323
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Negan le Ven 6 Avr - 0:46

Il avait cette batte adossée contre son torse, sa pointe orientée vers le ciel gris, et son bois entouré de fils de barbelés. Ce sourire, glaçant, inoubliable pour celles et ceux qu'ils rencontraient.

Negan sifflait l'air des sauveurs, se déplaçant entre ses hommes avec son air habituellement supérieur. Ses lèvres s'étirèrent dans un sourire large, moqueur, en voyant agenouillé au sol la brebie galeuse qui l'avait trompé.

Semblerait-il que son regard de pitié n'avait pas fonctionné. Le chef des sauveurs avait caché son arme dans son dos, les deux bras en arrière, penché en avant vers sa prochaine victime.

- Sacrée nom d'une pipe, c'est ici que tu te planquais ! s'écria-t-il en ricanant.

Le jeune homme tremblait, la tête subitement abaissée. Il regardait le sol, soucieux, d'un avenir auquel il serait certainement privé.

Devant lui, agacé, Negan révéla Lucile. Pris de panique, le traite retient de fuir, souhaitant affronter la sentence qui lui été réservé avec courage.

- Les règles nous maintiennent en vie. Tu dois les respecter, dicta-t-il. Ferme les yeux, soupire, chiale un coup... je serais pas long. Comme je t'appréciais, je vais tout faire pour te descendre d'un coup bien placé.

Précipitamment, avec colère, Negan écrasa violemment le crâne du fuyard qui succomba sur le coup. Sur son cadavre, le chef tant redouté y ramassa les clés de son armurerie.

- Nous priver de nos armes automatiques, bordel de couilles, quelle idée à la con. Qui a encore besoin de ces jou-jou. On rentre, j'ai besoin de m'vider.

Il voulut suivre ses hommes sur le départ, mais un sentiment de malaise l'envahit.
Immobile, il fronça les sourcils.
Le boulot n'était pas fini.
avatar
Negan
Arrivants
Arrivants

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Claire Redfield le Ven 6 Avr - 9:07

La Chevrolet s'approcha de la zone d'enceinte de l'Armée qui semblait s’étendre à des kilomètres, laissant à peine entrevoir ce qui se trouvait de l'autre coté à cause de ces barrières métalliques très bien entretenues avec plusieurs écriteaux en anglais qui dissuadait les personnes de s'en approcher.
Visiblement ça n'avait pas tant marché que ça vu le nombre de disparitions ces derniers mois, même si Claire se demandait quand même comment les forces protégeant cet espace ont fait pour ne rien remarquer comme si ils étaient aveugles alors que pourtant ils sont nombreux à être déployés ici.
Elle arrêta son engin juste devant un point de contrôle au Sud Ouest où se trouvait un Humvee avec camouflage vert dit boisé, ainsi que trois soldats de l'US Army qui gardaient ce point d'entré avec déjà un visage grave visible sur le visage. On avait l’impression que ça leur faisait chier de faire ce qu'ils faisaient mais qu'ils y étaient contrait.
Alors que le véhicule était à l'arrêt devant la barrière, l'un d'eux s'approcha du coté conducteur pour parler à celle qui tenait le volant. Il portait les galons d'un Sergent-chef et des lunettes de soleil empêchaient de voir quel regard il avait.
Claire sortit ses papiers dont celui prouvant son appartenance à TerraSave et les donna au sous officier.

Claire : Vous savez, il fait un temps à pleuvoir donc vous pouvez retirer vos lunettes vous savez.

Sergent-chef : Je n'ai pas besoin de vos conseils.

Claire : Je disais juste ça comme ça.

Sergent-chef : Vous dites toujours ça comme ça vous les femmes à faire des reproches.

Claire : Hé bien on dirait qu'il n'y connait rien aux femmes Rick Hunter.

Sergent-chef : Ouais c'est bon vous pouvez passer, mais sachez qu'on ne serra pas là pour sauver votre cul de demoiselle ne détresse si les morts viennent après vous.

Claire : Vous savez j'ai pas besoin de quelqu'un, surtout quelqu'un comme vous, pour me protéger les fesses.

Sergent-chef : Allez hors de ma vue, je vous aurais prévenu.

Le macho se retira puis la barrière de souleva, permettant à la voiture de passe pour entrer dans la zone sous quarantaine qui prenait un coup de vieux de 10 ans vu que rien n'avait été fait depuis ici depuis tout ce temps depuis que l'attaque avait eu lieu.
Claire arpenta alors les rues de ce coin principalement résidentiel même si il y avait aussi quelques magasins ainsi que des espaces verts où elle n'aimerait pas s'aventurer, de peur de devoir affronter des ours ou cerfs zombies si il y a encore de ces trucs par là. Malgré sa crainte de ça, elle souhaitait s'arrêter à proximité du Refuge au beau milieu de cet espace protégé, ce qui était peut être suicidaire de sa part.
Sur le chemin, elle était plongée dans ses pensées, tout en écoutant La Solitudine de Laura Pausini alors qu'elle roulait tranquillement.
J'espère trouver des documents te peut être même des survivants qui pourront confirmer mes craintes.
L'Armée en forcément impliqué dans le désastre qui a frappé cet endroit.
La principale question que dont je vais essayer de trouver la réponse, c'est pour quoi ?
Quel intérêt ont ils à faire tout ça ?
Surtout que vu les défenses du périmètre qui entoure cette banlieue je me doute que les types qui ont disparu ont en fait été capturé par les forces en présence, ils n'auraient jamais pu entrer ici sans être vu ou sep rendre un coup de jus.
En fait, j'ai l’impression que personne ne peut sortir d'ici telle une prison.

Son flaire habituel pour ce genre de conneries l'assuraient qu’elle était sur la bonne voie.
Maintenant il restait plus qu'à se demander quand est ce qu’elle croisera les premiers dangers ?
avatar
Claire Redfield
Anciers
Anciers

Messages : 323
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Negan le Ven 6 Avr - 16:13

Le bruit du moteur l'agaçait éperdument, mais il profitait du paysage désertique et du silence environnant pour se détendre et respirer un bon bol d'air frais.

Accoudé contre la vitre en partie ouverte, Negan se laissa surprendre par le choc brutal du frein à main. Il se redressa, lentement, comme si le temps était figé tout autour de lui. Son regard perçant se tourna vers le conducteur, qui pointa du doigt le tronc d'arbre renversé sur la route.

Descendant du véhicule pour l'inspecter, le chef de sa propre communauté n'oublia pas d'emporter Lucile, sur son épaule, la main fermement accroché à sa base en bois.

- C'est humain ça, déclara un sauveur.

Le leader à la veste de cuir s'approcha lentement de lui, sourire étiré sur ses lèvres sèches.

- Fais-en sorte que ce soit nettoyé dans l'heure. Garde bien tes deux yeux sur cet objectif, tu pourrais en perdre un.

Il pouvait sentir la pression émaner de son sous-fifre. Tremblant légèrement, le sauveur hocha tranquillement la tête. Son supérieur passa sa main dans sa barbe taillée puis siffla en retournant vers le véhicule.

- Hé, il y a du mouvement derrière j'ai l'impression. Qu'est-ce qu'on fait ?!
- C'est pas la pisse-party par ici j'espère. Vous arrosez tout ça.
- Et si c'est humain ?

Negan se retourna, l'air curieux.

- Vous agissez en tant que sauveur. Et vous le sauver.
avatar
Negan
Arrivants
Arrivants

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Claire Redfield le Ven 6 Avr - 17:49

La Chevrolet de Madame Redfield réussit à traverser quelques routes sans rien croiser d'autres que des carcasses rouillées de voitures et des maisons en ruine. L'état déplorable de tout ça peinait un peu celle qui les voyait car elle se disait que ça devait être beau dix ans auparavant mais maintenant ce n'était plus plaisant à regarder.
Après un petit chemin seulement rythmé par la fin de la chanson sur l'autoradio, elle arriva enfin en vu de l'entrée du grand parc naturelle qu'elle ira probablement visite car si il y avait des survivants ce serait un bon coin pour se planquer, même si son instinct lui disait de rester éloigner de là bas.
Elle se gara juste à coté de la Boucherie Martin qui se trouvait sur le coté droit de la rue et était en bien meilleur morceau que ses voisins. Une fois à l'arrêt, elle coupa le contact et vérifia bien qu'elle avait ses deux armes fétiches sur elle ainsi que les munitions qui allaient avec puis elle quitta le véhicule.
Elle se rendit ensuite sur le trottoir en lui même où quelque chose avait attiré son attention. C'était un squelette portant une tenue de boucher sale et plus très blanc, qui tenait une vieux carnet dans sa main.
En observant de plus près le mort, Claire conclut que celle ci devait remonter au début de l'épidémie, peut être les premiers jours de la quarantaine.
Sans savoir pourquoi, l'objet qu'il tenait attira beaucoup trop l'attention de la pro en bioterrorisme qui se rappela tous ses moments de lecture qu'elle avait vécu à Raccoon City en 98. Elle décida de le prendre pour y jeter un œil, ce qui pourrait surement lui permettre d'en apprendre plus sur ce qui s'est passé exactement à l'époque.

Carnet de la Bouchère

02 Février 2008

Mon apprenti, Loranzo, s'est encore fait remarquer en insultant copieusement une cliente car celle ci s'était planté sur le type de saucisson qu''elle voulait qu'il coupe, ce qui lui a fait perdre du temps d'après ses dires.
Je l'ai engueulé car avec ses conneries on risque de perdre des clients et je risquerai de perdre les clés sur la porte. C'est le deuxième coup du genre qu'il me fait.
L'autre fois c'était quand il avait balancé un jambon en pleine gueule d'un client musulman qui voulait du Halal.
Encore une histoire comme ça et je serai dans l'obligation de le virer.
Ce serait dommage d'ne arriver à là car j'aime bien sa volonté de bien faire et sa franchise.


09 Février 2008

J'ai été surprise de voir voir des véhicules de la Garde Nationale passer dans le coin aujourd'hui.
A priori, d'après les rumeurs, ils sont là pour vérifier si il n'y a rien de suspect dans le coin, on simple contrôle de contrôle de routine à les croire.
Mouais, j'ai dû mal à croire ces foutaises.
J'ai été plus de dix ans dans la 4th Marine Division et je sais quand nos supérieurs veulent nous faire avaler de la merde par les oreilles pour pas qu'on entende les saloperies qu'ils veulent faire.
Plus vite ils partiront, mieux ça sera pour moi.


10 Février 2008

Deux mecs de l'US Army sont venu dans la boutique aujourd'hui pour acheter une épaule d'agneau pour faire un rôti et bien dîner le soir avec leur collègue.
Pendant que mon apprenti préparait ça, j'ai épié leur conversation pour savoir de quoi ils parlaient.
de ce que j'ai pu en tirer, ils ne savent pas vraiment ce qu'ils sont venus foutre ici.
Tout ce qui savent que c'est le Colonel Morty Bennett est celui qui les dirige et qu'un Général de US Air Force serait aussi impliqué mais pour lui, ils ne savent pas qui c'est.
De plus ne plus louche cette affaire.


12 Février 2008

Loranzo n'est pas venu aujourd'hui.
Hier quand il est venu il allait bien mais en fin de soirée il commençait à se sentir mal, je lui alors demandé de rentrer plus tôt chez lui pour se reposer.
Les syndromes qu'il a présenté m'inquiètent.
Et il n'est pas le seul en ville à avoir ça.
Je crains que l'Armée ait testé un produit sur nous, ça expliquerait leur mystérieuse présence ici depuis quelques jours.
Je sens que vais devoir ressortir les armes.


Les notes s'arrêtèrent là.
Avant de pouvoir plus réfléchir à propos de ça, un cri lointain attira son attention.
Claire regarda vers la direction dont ça semblait venir et c'était évitant vers le Refuge.
Sentant son âme de grand protectrice ne elle revenir, elle s'élança s'en perdre de temps vers ce cri.
Après même pas une minute de course elle tomba sur une scène qui avait lieu sur la route au milieu des arbres.
Un homme, vêtu comme un bûcheron tentait de repousser une dizaine de morts vivants à lui tout seul.
Un autre, habillé tel un soldat était en train d'épauler une femme qui était bien amochée pour l'éloigner de cette merde.
Tout au fond, on pouvait voir un arbre renversé sur le bitume mais elle ne pouvait pas voir l'autre coté.
Sans hésiter, Claire sortit son Beretta et commença à tirer sur les zombies pour en abattre le plus possible.
avatar
Claire Redfield
Anciers
Anciers

Messages : 323
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Negan le Dim 8 Avr - 3:27

La brise lui caressait la visage aussi doucement que sa main quand elle passa dans sa barbe taillée.

Plusieurs coups de feu venaient de retentir depuis l'autre côté du tronc d'arbre. Bien qu'il soit épaix, imposant, il était toujours possible de l'escalader afin de contourner ce barrage humain. Mais les véhicules resteraient en arrière.

Negan siffla. Il s'avança, lentement, vers la source d'une probable fusillade. Un zombie se présenta face à lui. Sa machoire, fracturée et défilant de gauche à droite, encore retenu par de la chair contaminée, le fit frémir. Du sang jaillit du reste de son visage au premier coup de Lucile.

- Negan, qu'est-ce que tu fabriques?

Le chef des sauveurs ignora la question et grimpa difficilement sur l'obstacle. Finalement arrivé en son sommet, il sourit d'un ménage d'étonnement et de joie.

- Jésuuuus, ça, c'est un putain de gros merdier, si Dieu pouvait chier ça ressemblerait certainement à ça, une putain de diarrhée, ça m'horripile, déclara vivement Negan.

La jeune femme semblait s'être faite mordre.

Il passa sans hésiter de l'autre coté, retombant sur es jambes. Sifflant l'air des sauveurs, il repoussa un à un plusieurs morts-vivants, muni de son habituel rictus supérieur.

L'un d'entre eux l'attrapa par derrière, ses bras autour de sa taille. Pris d'une soudaine poussée d'adrénaline, Negan s'élança en arrière et éclata ce dernier contre l'arbre renversé.

Tout son corps venait de fondre, le sang dégoulinant dans son dos. Son visage resta proche de son cou, les dents claquant comme annonçant un dîner gourmand.

- Chérie... ne m'en veux pas...

Un coup de crâne mit fin au calvaire qu'il venait de vivre.

Il épousseta sa veste de cuire, et lança un regard énigmatique à ses nouveaux meilleurs amies. Au sol, la femme semblait s'être fait mordre.

Negan poussa un long soupir défaitiste, grinçant plusieurs injures à peine audible.
avatar
Negan
Arrivants
Arrivants

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Claire Redfield le Dim 8 Avr - 9:50

Les morts, il y avait vêtu très différemment, voir même pas ou très peu vêtus pour certains d'entre eux. Mais le pire c'était leur état de décomposition. Certains étaient quasiment des squelettes sur patte tandis que d'autres semblaient avoir rendu l'âme il y a peu de temps.
Claire éclata le crane d'un de ceux dans un état très avancé avec une balle bien placée qui répandit sa bouillie par terre. Son objectif était surtout de sécurisé la sortie du soldat qui épaulait la blessée qui devait s'être fait mordre et qui était celle qui avait crié tout à l'heureusement.
Dans les bonnes nouvelles, on pouvait noté qu'il existait un Vaccin contre ce virus spécifique qui était principalement en possession du BSAA et d'autres organismes chargés de ce genre de menace. Ce remède n'était pas en nombre aussi illimité que celui contre le Tétanos mais normalement ils pourraient s'en dégoter un.
sauf que dans les mauvaises nouvelles, ceux qui gardaient l'endroit semblaient s'en battre les steaks complet de ce qui était de soigner les éventuels survivants infectés et donc il faudrait déjà commencer par sortir de ce périmètre puis de faire un bon voyage ne serait ce que pour guérir cette femme.
Autant dire que c'était mal barré pour elle.
Au mieux, elle tiendrait le temps nécessaire pour se faire vacciner, en espérant que le virus n'ait pas atteint un stade trop avancé. Il existe des cas de personnes qui arrivent à tenir une semaine avant de succomber à cette maladie.
A contrario, elle pourrait aussi claquer dans l'heure qui vient, donc c'est chaud.
Pour le moment la meuf armée décida de laisser les questions pour plus tard pour se centrer sur ses objectifs.
Un des zombies sortit des bois et réussit à s'élancer sur le militaire pour le plaquer au sol, le faisant lâcher celle qu'il tenait et qui tomba au sol lourdement. Il risquait de lui croquer le bras si rien n'était fait pour l'en empêcher.
Heureusement pour l'homme au sol, Claire savait très bien tiré et il fut sauvé de justesse.
Elle continua ensuite de tirer sur les autres cadavres ambulants qui traînaient dans le coin avec une bonne précision jusqu'à ce qu'une voix s'élève en hauteur. Une voix assez grave dans le timbre qui pouvait des fois sonner comme sympathique et d'autres comme farceuse.

??? : Jésuuuus, ça, c'est un putain de gros merdier, si Dieu pouvait chier ça ressemblerait certainement à ça, une putain de diarrhée, ça m'horripile !

La brunette au Beretta vit un homme vêtu de cuir noir et plutôt mal rasé avec une moustache qui ressortait plus qui atterrie juste devant le tronc d'arbre sur la route, donnant l’impression qu'il avait sauté de l'autre coté, tel un super héros au top de sa forme.
Muni d'une batte muni de files barbelés, il commença à défoncer les quelques pots pourris restant sans problème.
Le seul coup de stress fut quand l'un d'eux le chopa par derrière par la taille mais il eut le bon réflexe qui faire un petit saut en arrière pour lui éclater facilement la boite crânienne contre le morceau de bois comme si c'était un œuf fragile.
Claire sentit qu'elle n'avait même plus besoin de combattre en le voyant faire mais garda quand même son arme entre les mains. On ne sait jamais, car même si à Raccoon City, elle n'en avait croisé que deux, des survivants hostiles devaient surement exister dans le coin.
Après son problème termina, le gaillard qui avait l'air bien bâti lança un regard mystérieux aux quatre autre personnages. Il soupira ensuite avant de marmonner quelques broutilles dans sa barbe.
S'inquiétant plus sur la jeune blonde au sol, notre pro du survivalisme s'occupa de la releva tout en en profitant pour observer l'éventuelle morsure. Une grosse trace avec un morceau morceau de chair manquant se trouvant sur le coté droit de son coup, ce qui était mauvais signe.
Avec un coup comme ça, elle ne tiendra pas le reste de la journée avant de se tourner en eux.
Le gars au crane rasé habillé en treillis s'approcha des deux pour causer à celle la plus en forme.

Rodrick : Merci pour votre aide, moi c'est Rodrick, Marines, et vous ?

Claire : Claire Redfield, TerraSave, mais je suis au regret de vous dire qu'avec cette blessure, elle ne lui reste probablement que quelques heures à vivre.

Femme : Vous savez... J'entends encore très bien.

Rodrick : C'est Valentina, ma femme, et on était en train d'essayer de la faire sortir d'ici avec mon ami Stamuel.

Avant de poursuivre la conversation, la voix de celui mentionné se porta sur leur autre sauveur.

Stamuel : Merci pour votre aide avec cette batte, vous avez fait un malheur.

Visiblement ils ne semblaient pas le connaître, comme si ils étaient là depuis très peu de temps.

[-14 Balles de Beretta]


Dernière édition par Claire Redfield le Jeu 12 Avr - 19:05, édité 1 fois
avatar
Claire Redfield
Anciers
Anciers

Messages : 323
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Negan le Jeu 12 Avr - 17:49

« Simon, c'est Negan. J'embarque des trous du cul pour une expédition. Tu gardes la maison. On a une brebis galeuse avec la bite toute molle qui s'est barrée, j'n’aime pas du tout ça putain. Veille à ce que tout soit clean quand j'reviens, que la machine soit encore en marche.»


Negan resta silencieux, la batte adossée contre son buste.

Il plongea son regard curieux dans celui de la demoiselle. Débrouillarde, bien foutu, et avec un sens de l'entraide bien plus développé que de nombreux survivants qu'il avait pu rencontrer. Et tué.

Claire : Claire Redfield, TerraSave, mais je suis au regret de vous dire qu'avec cette blessure, elle ne lui reste probablement que quelques heures à vivre.

Le chef des sauveurs leva un sourcil de curiosité. Il ne connaissait absolument pas cette Organisation, et la région dans laquelle il s'était installé avec ses hommes était, de ce qu'il savait, plutôt déserte en termes d'humains.


Oh, il avait bien deux autres avant-postes et deux communautés qui le fournissaient en échange de ses services. Rien de bien comparable avec une rencontre hasardeuse sur une route de campagne normalement déserte, où un arbre était couché.

Stamuel : Merci pour votre aide avec cette batte, vous avez fait un malheur.

Negan soupira et baissa la tête, respirant un grand coup pour nettoyer ses poumons. Il étira un très léger sourire mi-amical, mi-dangereux.

- Hell yeah, un peu oui. Les rôdeurs c'est de la chair facile à défoncer, répondit-il en mimant un coup de batte. Mais bordel, je crois que le moment est mal venu pour en parler, la jeune dame là... sera bien moins mignonne dans pas longtemps.

Son mari avait l'air attristé.

La mort prochaine de sa femme serait une épreuve de la vie à surmonter, mais elle était condamnée. Une fois transformée, elle aurait la possibilité de faire un carnage.

Negan passa sa main dans sa barbe taillée.

- Je devrais peut-être abréger tes putains de souffrances...

- Nan ! cria l'homme.

- Mff... je ne tiens pas à assister au réveil de miss moche dégoulinante de sang. Mes hommes sont derrières ce barrage à la con, et putain ils sont pas du genre à patienter. Si vous voulez nous accompagner, être sauvés... c'est le moment. J'vous ferais des spaghettis! expliqua-t-il avec un large sourire.

C'était humain.

Si un arbre s'était retrouvé en plein milieu du chemin, ce n'était pas un hasard. Pour une raison inconnue, quelqu'un voulait bloquer la route.

Negan fronça les sourcils en zieutant à droite et à gauche, les bois l'entourant. Lugubre. Dans la pénombre, ce quelqu'un pouvait être caché.
avatar
Negan
Arrivants
Arrivants

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Claire Redfield le Jeu 12 Avr - 19:02

La voix grave de l'homme à la batte vint taper les oreilles de Claire qui restait concentrée sur l'état de celle infectée.

Negan : Hell yeah, un peu oui. Les rôdeurs c'est de la chair facile à défoncer.

Un mot interpella la débrouillarde dans phrase.

"Rôdeurs"

Est ce comme ça qu'ils appellent les Zombies ici ?
C'est original et plutôt logique puisque c'est vrai qu'ils ont tendance à arpenter les coins sombres pour mieux nous surprendre quand on s'y attendra le moins, souvent en bande pour encore plus de problèmes. Un peu comme ce qui était arrivé il y a quelques instants visiblement.

Negan : Mais bordel, je crois que le moment est mal venu pour en parler, la jeune dame là... sera bien moins mignonne dans pas longtemps.

Claire savait où il voulait en venir et vu les conditions énumérés précédemment, elle ne pourra rien faire pour empêcher ça.
L'homme marié, lui ne l'entendait pas de cette oreille, et d'une voix étranglée par la tristesse que cette pensée l'amenait, il se tourna vers le barbu, le suppliant du regard.

Negan : Mff... je ne tiens pas à assister au réveil de miss moche dégoulinante de sang. Mes hommes sont derrières ce barrage à la con, et putain ils sont pas du genre à patienter. Si vous voulez nous accompagner, être sauvés... c'est le moment. J'vous ferais des spaghettis !

Notre brunette préférée était plutôt d'accord avec lui malgré son sens de l'humour qui pouvait être repoussant.
Elle soupira à cause du choix qu'elle allait surement devoir faire et s'adressait à la principale concernée.

Claire : Vous voulez tenter le Diable ou préférer éviter le désastre ?

Valentina : Je ne veux pas devenir l'une de ces choses !

Rodrick : Mais Valentina...

Valentina : Et je ne veux pas te faire de mal !

Les deux amoureux s'échangèrent un regard passionné, rempli de douleurs, et de durs mots se prononcèrent.

Valentina : Je dois mourir !

Rodrick : Valentina...

Valentina : Promet moi d'avoir ces fumiers qui ont causé tout ça, promet le moi !

Rodrick : Je les tuerai tous, jusqu'au dernier, je te le promet.

La blonde se tourna vers la survivante armée pour lui dire ce qu'elle redoutait d'être dit.

Valentina : Ce serait surement beaucoup vous demander mais pouvez vous être celle qui presse la détente, je ne sais pas si moi ou mon mari nous en serions capable.

Claire : Je vais le faire.

Elle serra fortement son arme de poing puis le braqua en direction du crane de mademoiselle, bien entre les deux yeux. Elle garda un calme incroyable dans cette situation alors que pourtant son cœur lui mettait la pression.
Rodrick ferma les yeux, Stamuel détourna le regard mais Claire elle, resta focus sur son action.
D'une pression de doigt, le coup partit, et une giclée de sang vint recouvrir le visage le visage de le tireuse.
Elle baissa ensuite son engin et resta quelques instants sur place, le regard vide.
Puis d'un vif mouvement elle se retourna et avança machinalement, tout de marbre, jusqu'à l'autre sauveur pour lui parler.

Claire : Je vous accompagne, ce serait fou pour moi de m'aventurer seule dans un coin que je connais pas, mais après je ne suis pas non plus assez folle pour baisser ma garde donc j'espère que ce sera bien des spaghettis et pas des macaronis.

Elle espérait que le sous entendu de sa phrase passe bien.
Pour les deux PNJ, ils étaient surpris de la façon dont elle parlait.
C'était presque comme si elle avait oublié qu'elle venait tout juste de descendre quelqu'un de sang froid pour abréger ses souffrances.

[- 1 Balle de Beretta]
avatar
Claire Redfield
Anciers
Anciers

Messages : 323
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Les Sauveurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum