[FIC] Le Département

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FIC] Le Département

Message  Paul Duquart le Dim 2 Juil - 15:54

L'Anniversaire

1 Avril 2017

Etats Unis; New Raccoon City; Base Avengers

Shiho était contente car c'était son anniversaire et que pour une fois, d'autres gens étaient là pour le fêter avec elle. Une bonne parties des Avengers étaient là pour événements, les autres s'en battaient les coups avec une pelle à sucre et étaient resté dans leur dortoir pour l'occasion.
Je vais vous résumer les membres qui sont présents à cet annif.
Il y avait Albert Wesker qui l'a toujours bien aimé et aurait aimé participer au pétage de gueule des membres de l'Association des Corbeaux, malgré sa grosse diarrhée de l'époque.
Leon Scott Kennedy, qui a toujours été là pour les deux tourtereaux, et ce fut aussi réciproque. Ils étaient de très bons amis.
Ada Wong car elle était bonne amie avec la chimiste et avait été aussi très touché par son histoire et elle avait été là pour tenter de lui faire passer à autre chose.
Baptiste Sixte, malgré qu'il ne soit plus membre des Avengers, en souvenir du bon vieux temps et car c'est quelqu'un de très sympa.
Lucy Dodgera, puisque c'était la Best Friend de Shiho, et rien ne pouvait les arrêter quand elles s'y mettaient à deux.
Et Agrid Crunnigan, le frère d'Hunnigan, qui aimait bien le couple Montagné et avait même rejoint ce groupe de héros pour eux.
Seul absent notable et important aux yeux de l'éternelle jeune japonaise était son mari, Gilbert, qui était actuellement dans une mission d’infiltration pour renverser le Gouvernement Français.
Il lui avait néanmoins envoyé une petite vidéo de lui en train de lui souhaiter un "Joyeux Anniversaire" avant de décapiter un Silurien avec une batte de Baseball en aluminium. Sacré déconneur ce Gilbert !
Trêve de bavardage inutile, passons au moment crucial de de cette fête, quand Shiho souffla sur les bougies posées sur un délicieux gâteau au chocolat bien moelleux comme elle l'aime.
C'était Leon et Ada qui l'avaient préparé. Pour les décorations, ce furent Crunnigan et Lucy qui s'en sont occupé. Wesker quand à lui, il sait occupé d’ajouté un ingrédient secret à la recette et Baptiste, lui...
C'était déjà bien qu'il ait pu venir, car il avait eu une affaire à régler en Guyane aujourd'hui avec Ailein Bartley. D'ailleurs, c'était le même chose pour Henri Petrick, sauf que lui visiblement, il n'a pas pu venir au final.
Une fois les lumières soufflées, d'autres allumèrent et tout le monde applaudit l'ange sombre en face d'eux qui était ému sur le coup et souriait sincèrement et sans méchanceté cachée dedans.
Elle pouvait se dire que pour le coup, elle passait une bonne soirée.
Si Akemi tu pouvais être là pour voir ça.
Voir ce que j'ai accompli.
Pouvoir profiter de ce gâteau avec moi et les autres.
Mais bien ça, à moins de défier les lois de la science moderne, je ne peux pas de ramener à la vie comme ça.
Au moins, ceux qui t'ont tué sont maintenant dans un coin bien chaud où j'espère qu'ils subissent les mille souffrances.

Ada coupa les parts du gâteau et chacun se servit pour manger, tout en discutant entre eux. L'alcool était aussi bien présent ainsi que des besoins plus légère pour ceux qui ont la langue plus fine et l'estomac plus sensible.
Shiho s'était installé devant la TV qui était pour le moment éteinte mais elle fut bientôt rejoindre par d'autres têtes. Baptiste se posa à sa gauche, Lucy à sa droite et Leon dut rester derrière, faute de place restante.

Shiho : Alors, vous profitez bien de cette soirée ?

Lucy : C'est plutôt à toi qu'on devrait te poser la question, après tout, c'est ton anniversaire.

Shiho : Ouais je m'amuse bien, ça me rappelle... Rien en fait, c'est quelque que je découvre depuis que je suis avec Gilbert, j'ai jamais connu autant de tendresse pour pour moi, à part celle de ma sœur.

Lucy : Oh je suis en quelque sorte une sœur de substitution, même si je suis peut être un peu plus folle et tarée que ta vraie sœur, mais j'ai un cœur sage quand je veux.

Shiho : On te croit.

Leon : Je ne l'ai jamais personnellement.

Shiho : Je ne suis même pas sûr qu'Ophelia l'ait vu non plus.

Lucy : Oh vous êtes vache, et après vous vous étonnez que je tue tout le monde.

Leon : Bon bah moi je vais me prendre un autre morceau de gâteau.

Lucy : Hé reviens, t'esquive pas la discutions comme ça toi !

Elle se leva d'un bon pour le rattraper, laissant la canne rieuse en compagnie de l'homme gentil et tout calme qui n'avait rien dit jusqu'à maintenant.

Baptiste : Ils ne changeront jamais ceux là.

Shiho : C'est clair.

Baptiste : Tu veux qu'on fasse un petit tour, histoire de discuter plus tranquillement ?

Shiho : Ouais OK ça marche.

Elle posa son assiette où ne restait que des miettes et commença à marcher en direction du couloir de plus proche, suivi donc par le PDG d'Armacham.
Sans qu'ils le sachent, un regard mystérieux les scrutait en silence, cachant peut être de mauvaises intentions, qui sait ?
Une fois seuls entre eux, ils purent continuer leur conversation.

Baptiste : Tu fais quoi de beau dernièrement ?

Shiho : J'essaye de reproduire le gaz hilarant à mort du Joker mais je n'y arrive pas, ça me frustre. Il est doué ce clown.

Baptiste : Ne va pas jusqu'à t'arracher les cheveux, je suis sûr que tu y arriveras, tu es la meilleure en ce domaine de toute façon.

Ses mots touchèrent profondément la chimiste, bien plus que ce qu'ils auraient dû, comme si elle... Non ça ne pouvait pas être ça, et de toute façon il avait déjà une petite amie qui compte beaucoup pour lui.
ils ne purent continuer à papoter cependant car une figure qu'ils connaissaient un peu déboula de l'angle du couloir comme elle les cherchait.
C'était l'Agent Paul Duquart de la DGSE.
Qu'est ce qu'il fout ici lui ?
Qui l'a fait rentrer ?
Oh je suis conne, il doit être là pour une mission.
Écoutons ce qu'il a à dire.

L'homme aux cheveux gris et qui semblait préoccupé, ça se voyait sur son visage, prit la parole avec une voix un peu plus grave que d'habitude.

Paul : Je suis content de tomber sur vous.

Shiho : Tiens vous avez un problème avec votre gorge ?

Paul : Oui mais ça passera.

Baptiste : Quel est le problème ?

Paul : Hé bien...

Il commença à faire son speech, le tout observé par deux paires d'yeux bien vigilante. L'une appartenait à Leon qui se trouvait planqué dans un coin derrière ses deux amis, tandis que l'autre était celle d'un gros rat se trouvant juste derrière Monsieur Duquart.
Quelque chose nous disait déjà que cette Mission n'allait pas être de tout repos.
avatar
Paul Duquart
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 45
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum