[FIC] Projet Doppelgänger [Terminée]

Aller en bas

[FIC] Projet Doppelgänger [Terminée] Empty [FIC] Projet Doppelgänger [Terminée]

Message  Ophelia Sarkissian le Dim 28 Avr - 10:31

25 Juillet 2004

France; Seine-Saint-Denis; QG Cobratoile

Retour au pays comme le dirait n'importe quel patriote.
Après une mission risquée sur le sol américain, c'est bon de refouler le plancher des vaches.
Néanmoins cette aventure à New York a laissé songeuse Hyena, la Chef des troupes de la Cobratoile.
Là bas, elle a pu rencontrer Samantha Clean, leur ennemie de toujours, et là ce fut le choc.
Elle lui ressemble comme deux gouttes d'eau.
Ce ne doit pas être un hasard.
Est ce que ses supérieurs lui ont caché quelque chose ?
Pour s'en assurer, elle a volé des documents dans les archives après avoir menacé efficacement ceux qui garder ce secteur, et là elle est en train de lire le rapport du mystérieux Projet Doppelgänger dans le silence de plus total de son coté. Bien que dans le fond on peut entendre Razor et Freak se marrer dans le fond puis passer brièvement à l'écran.
C'est ensuite Crank qui arrive pour parler à sa chef, sans savoir que ce n'est clairement pas le moment.

Crank : Boss, notre prisonnière ne veut toujours pas parler.

Hyena : Passer à la prochaine option.

Crank : Vous êtes sûr ? Elle est irrémédiable.

Hyena : J'en suis sûr. En plus vois les cotés positifs. Elle sera des nôtres après si tout marche correctement.

Crank : Souledge et Titania vont pas être d'accord.

Hyena : Ecoute, si tu continues à m'emmerder avec eux, cette tasse va voler vers ta gueule ! En ce moment je réfléchis à une réorganisation des équipes et vous pourriez bien finir dans celle la plus minable, alors vous formez votre gueule et obéissez. Même Ange l'a compris ça.

Crank : Bien Boss !

Hyena : Dispose soldat.

Il se tire, non sans avoir chier dans sa culotte.
Elle par contre jette sa tasse à peine rempli par terre, la cassant. La raison de cette acte n'a rien à voir avec la discutions qui vient de se tenir, mais plutôt avec la lecture qu'elle a fini.
Ces preuves révèlent que le Gouvernement Français a pactisé avec le Diable, et que tout ceci n'est qu'une mise en scène. Cobratoile ne sert à rien, ou plutôt à servir de cobaye pour les bioterroristes, un peu comme l'UBCS avec Umbrella à l'époque de Raccoon City.
Le projet dont on y parle est en fait une garantie pour leur accord avec Crisis, car il a consisté à cloner Samantha Clean, la Dirigeante de Preosimiter, afin que si il lui arrive une merde, elle ait ce joker sous la main. Les souvenirs de l'original seront bloqués grâce à un implant dans le cerveau et pour palier son amnésie, une histoire lui sera raconter afin de la mettre en confiance.
De toute façon, les clones et la manipulation, ils connaissent déjà ça chez la Cobratoile.
Hyena rit jaune, c'est peu de le dire.
Ces connards l'ont créé et se sont amusés avec elle comme leur jouet.
Dorénavant, elle va s'assurer que ça soit l'inverse qui se produise.
Elle fera tomber cette organisation, même si ça lui prend quelques années.
Même si pour cela, elle doit faire des alliances douteuses.

12 Août 2004

France; Paris; 1er Arrondissement; Musée du Louvre

Une Rolls-Royce Wraith s'arrête sur une place libre du parking souterrain sous ce monument très connu de la capitale française où est notamment entreposée la Joconde.
Un grand homme japonais habillé tout en noir avec un borsalino sur la tête et un regard très sérieux, accentué par une moustache broussailleuse qui peut impressionner, comme ses cheveux mi longs qui descendent en arrière. Quand il s'exprime à l'orale, il a un accent du Kansai, car il est originaire d'Osaka.
Calmement, il marche en direction de l'escalier menant à l'étage où l'attend la personne pour laquelle il est venu.
Hyena est assise sur un banc central dans une galerie, juste devant la Vénus de Milo qui la laisse assez songeuse. Elle imagine un temps lointain, en Grèce Antique, où ses bars étaient encore là, tenant la Pomme du Jugement de Pâris ou bien le Bouclier d'Arès.
Du bon Rock 'n' roll avec une voix angélique se fait entendre depuis un baladeur sans écouteur qui dérange autant les autres visiteurs que les gardiens, sauf que personne n'ose l’ouvrir en voyant le regard meurtrier que leur lance la dame quand ils s'approchent trop près d'elle.
Le seul que n'impressionne pas, c'est juste le géant qui vient ici pour la voir et qui s'asseoir à ses cotés sans un bruit avant de lancer un petit coup d’œil à ce qu'elle regarde. Il reconcentre ensuite son attention sur elle, puis prend la parole avec sa voix particulière.

Tequila : Vous vous intéressez à l'art ?

Hyena : A l'histoire surtout. C'est important de connaître son passé.

Tequila : Le pire, ce sont ces personnages qui tentent de le changer, peu importe que la raison soit noble ou non.

Hyena : C'est vrai, ils sont les pires.

Enfant : Hé monsieur, pourquoi est ce que...

Tequila : Dégage !

Une torgnole envoie le môme valdinguer jusqu'aux bras de sa mère qui s'insurger suite à cette violence, mais calme très vite ses ardeurs en découvrant les yeux assassins du moustachu. Elle préfère ainsi se barrer avec son gosse, alors qu'un gardien tente de les interpeller pour savoir ce qui s'est passé.
La conversation peut reprendre, sans gêneur cette fois ci.

Hyena : Vous tiendrez vos promesses ?

Homme : Tant que je suis là, je veillerai à m'en assurer. Mes amis ne sont pas forcément respectueux de leur parole.

Hyena : Je prends le risque.

Homme : J'ai vu vos compétences. Si vous réussissez vos taches, vous pourriez très vite grimper les échelons.

Hyena : J'en prends note. Comment dois je vous appeler déjà ?

Homme : Tequila.

Des noms d'alcool, ça rappellera des choses à ceux qui suivent bien l'histoire de ce forum.
Pour les autres, je vous conseille de faire quelques recherches.

25 Octobre 2018

Cuba; Baie de Guantánamo; Base Navale; Camp

Des chaînes traînent à même le sol, alors que le boulet est forcé de marcher jusqu'à une salle d'interrogatoire par deux marines peu enclins à coopérer. Ils sont même plutôt rudes, donnant des coups de temps en temps pour forcer la loque à accélérer la cadence.
Celle ci finit par parvenir à la bonne salle, où deux têtes connues l'y attende.
Claire Redfield sur la chaise de gauche, avec un visage sérieux tentant de cacher une inquiétude.
Ophelia Sarkissian sur la chaise de droite, avec une mouille peu joviale qui montre son agacement.
La prisonnière s'installe en face d'elle, et les gardes se posent aux coins de la pièce pour s'assurer que cet interrogatoire ne partira pas en sucette, à l'instar de certains récents RP.
L'échange de regards rappelle de vieux western tendus, il manque juste l'harmonica pour l'accompagner.

Hyena : Qu'est ce que vous me voulez ?

Claire : Ton aide nous serait précieuse pour mettre fin à Crisis.

Ophelia : On sait que tu es un clone de leur ancienne dirigeante, Samantha Clean.

Hyena : Si je suis ici et je ne cherche pas à m'évader, d'après vous c'est pour quoi ?

Ophelia : Pour éviter d'avoir affaire à ces maboules ?

Hyena : Exactement. Au revoir.

Claire : Tu pourrais être un super atout pour nous, on ne peut pas partir sans insister.

Hyena : Ça ne changera rien. Cobratoile, n'est plus, j'ai eu ce que je voulais. L'organisation Noire a disparu, je reste ici.

Claire : Et même avec un s'il te plaît ?

Hyena : Non merci.

Ophelia : Franchement, quand on m'a fait ta description, je ne m'attendais pas à ce que tu sois une lâche.

Hyena : Qui vous a parlé de moi ?

Claire : Perso...

Ophelia : Shiho Miyano ! Celle à cause de qui tu es là !

Hyena : Ainsi c'est Shiho qui vous envoyé là je suppose.

Claire : C'est bon, elle voudra définitivement plus nous aider à présent, car elle déteste Shiho.

Hyena : c'est ce qu'elle vous à dit ?

Claire : Quoi ? C'est pas vrai ?

Hyena : Non, au contraire, je l’admire.

Claire + Ophelia : Sans déconner ?

Hyena : J'admire sa force et sa ténacité après tout ce que Gin lui a fait subir. Malgré ça, elle arrive toujours à profité de sa vie, c'est admirable. Je l'envie presque. Si c'est elle qui vous envoie, je marche. Je pourrais peut être enfin échanger deux mots avec elle sans une lame sous la gorge.

Claire + Ophelia : Sans déconner !?

Le changement éclair d'avis de la blonde interloque nos héroïnes qui ne comprennent pas trop ce qui se passe.
Au moins, elles ont réussi à faire leur mission ici, ce qui est le plus important.
Ophelia Sarkissian
Ophelia Sarkissian
Admininstrateurs
Admininstrateurs

Messages : 246
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum